France Dimanche > Actualités > Karine Ferri : Envoûtée par son partenaire !

Actualités

Karine Ferri : Envoûtée par son partenaire !

Publié le 5 novembre 2016

Sous le charme de � Yann-Alrick Mortreuil, l’animatrice Karine Ferri n’a plus peur d’enchaîner les pas compliqués sur la piste de Danse avec les stars tant elle lui fait confiance…

S’il est une émission qui fait vraiment tout pour le rapprochement des corps, c’est sans nul doute celle-là. Car les lois de l’attraction règnent en maîtresse sur le plateau de Danse avec les stars, à l’air chargé en phéromones.

Et comment pourrait-il en être autrement alors que les candidats et leurs partenaires passent de quatre à sept heures par jour « collés-serrés », ne faisant plus qu’un. De là à dire que la danse de salon se poursuit fatalement dans la chambre à coucher, il y a quelques pas à franchir, ce que nous nous garderons bien de faire.

->Voir aussi - Karine Ferri : "Mon corps ne sera plus jamais comme avant..."

Mais force est cependant de constater qu’entre un rock endiablé, une salsa du démon et une valse à vous faire tourner la tête, la complicité, que dis-je, l’osmose entre les duos formés pour les besoins du programme de TF1 est propice aux idylles. En attestent les regards qu’échangent les célébrités avec celui ou celle qui les guide sur le dancefloor.

Certains n’ont pas que le rythme dans la peau, et poursuivent parfois leur pas de deux jusque dans les coulisses, voire jusqu’à l’autel (celui de l’église donc) ou la mairie. Personne n’a oublié que la ravissante Alizée a rencontré l’homme de sa vie, le séduisant danseur Grégoire Lyonnet, sur la piste lors de l’édition 2013 du jeu, avant de l’épouser en juin dernier.

--> Lire aussi : Karine Ferri : Son bébé porte le petit nom de Grégory

Bien sûr, tous les couples unis l’espace de quelques semaines par l’amour de la musique ne finissent pas par se marier. Cependant, à force d’affronter les nombreuses épreuves, les innombrables embûches qui les séparent d’une éventuelle victoire, les rapports entre le maître et l’élève ne font que s’approfondir au fil du temps. Des rapports privilégiés, des liens qui se tissent parfois très vite, au point qu’il semble aux téléspectateurs que ces partenaires récents se connaissent de longue date, et n’ont même pas besoin de se parler pour se comprendre.

Ce sentiment, certains l’auront sans nul doute éprouvé en voyant évoluer sur le petit écran Karine Ferri avec son danseur, Yann-Alrick Mortreuil. La ravissante brune, tout sourires, se laissait mener par ce grand professionnel, qui a su d’emblée lui donner toute la confiance qui lui manquait avant le départ de l’émission.

--> Quiz : Connaissez-vous bien Karine Ferri ?

Celle qui faisait des cauchemars, se voyant incapable de bouger, tétanisée par la peur dès que retentissaient les premières mesures d’un air pour lequel elle avait pourtant répété chaque pas, a bien changé. Karine paraît aujourd’hui vivre un rêve éveillé, et son mentor n’y est sans doute pas étranger…

Plus habituée à animer qu’à concourir, la jeune femme, qui a connu le grand amour avec Grégory Lemarchal, hélas décédé, mais auquel elle ne cesse de rendre hommage, vit désormais avec le footballeur Yoann Gourcuff. Celui-ci joue aujourd’hui à Rennes après un passage délicat à l’Olympique Lyonnais. Le beau gosse du ballon rond, hélas trop souvent blessé depuis quelques années, ne manquait pas d’atouts pour la séduire. Et leur bonheur a été couronné par la naissance, en avril dernier, d’un adorable petit Maël.

C’est d’ailleurs pour jouer à fond son rôle de maman que Karine, qui devait déjà participer à la précédente saison de Danse avec les stars, avait fini par renoncer. Mais cette année, après avoir longuement hésité, se demandant si elle pourrait se montrer performante tout juste six mois après son accouchement, l’animatrice de The Voice a décidé de se jeter à l’eau. Pourtant, selon certaines rumeurs, son compagnon n’aurait pas été forcément ravi de son choix.

Quoi qu’il en soit, il a fallu s’adapter à cette situation pas si facile à gérer pour ces parents de fraîche date. Entre le jeune papa basé en Bretagne, et jouant tous les week-ends loin de sa dulcinée, et la maman qui n’a guère l’occasion de s’éloigner de la capitale tant que durera sa participation à ce concours de danse, mener une vie de famille n’a rien d’évident. Et pendant cette période compliquée, c’est la mère de Karine qui s’occuperait du petit Maël.

Reste à savoir combien de temps Yoann va accepter sans se plaindre de voir celle qu’il aime, proche, au propre comme au figuré, d’un beau blond auquel Karine Ferri obéit au doigt et à l’œil. D’autant que cet athlète de haut niveau n’est pas du genre à évoquer ses heurts et malheurs dans les médias, voire en petit comité. Peut-être la regarde-t-il sur son téléviseur, à l’affût de son moindre faux pas…

Claude Leblanc

À découvrir