France Dimanche > Actualités > Karine Ferri : Un nouveau bouleversement !

Actualités

Karine Ferri : Un nouveau bouleversement !

Publié le 4 janvier 2019

ferri-karine-20190104j

Seulement six mois après leur premier déménagement, l’état de santé du compagnon de Karine Ferri, Yoann Gourcuff, les oblige à quitter la Bourgogne.

L’année commence mal pour Karine Ferri. Alors qu’elle vient à peine de poser ses valises en Bourgogne, l’état de santé de son compagnon l’oblige à déménager une fois encore… « Ils n’ont même pas eu le temps de déballer leurs cartons qu’il faut encore repartir », a confié un proche du couple au magazine Public.

Motivé par le transfert estival de son chéri de footballeur au Dijon Football Côte-d’Or, le premier déménagement avait déjà été un crève-cœur pour la petite famille… Installés depuis quelques temps en Bretagne, terre natale de Yoann Gourcuff, les deux tourtereaux s’étaient vraiment pris d’affection pour la région.  « En Bretagne, j’ai trouvé mon équilibre avec ma famille. Et eux aussi on l'air plutôt ravis et heureux de la manière dont nous menons les choses. Tout le monde est content et c'est formidable », confiait d’ailleurs la mère de Maël (2 ans et demi) et Claudia (6 mois) en 2017. Consciente pourtant que « quand on aime quelqu’un, on le suit tout simplement », elle avait déménager sans rechigner.


C’était sans compter sur la mauvaise saison de son compagnon… Après avoir enchainé les blessures, le jeune homme de 32 ans n’a pu participer qu’à très peu de rencontres. À tel point que ses relations avec les dirigeants du club se seraient dramatiquement détériorées : «  Il y a une réelle incompatibilité d’humeur entre Yoann, ses dirigeants et son entraineur », révèle une source à nos confrères.

Aujourd’hui, le trentenaire semble donc proche de la fin de la carrière. Il envisagerait même de démissionner d’ici janvier ou février. Face à ce coup du sort, l’animatrice de TF1 tente de faire face : « Elle a déjà visité des villas dans la région de Saint-Raphaël, pas très loin de chez ses parents. Elle espère en acheter une rapidement. »

Et pour cause : la petite dernière n’a pas six mois qu’elle a déjà vécu deux déménagements. Plus embêtant encore : l’aîné de la famille devrait faire son entrée à l’école maternelle dès l’année prochaine. 

Espérons simplement que les deux amoureux parviennent à faire rimer 2019 avec le mot stabilité !

Estelle LAURE

À découvrir