France Dimanche > Actualités > Karine 
Le Marchand : Elle vole au secours 
de Penelope Fillon !

Actualités

Karine 
Le Marchand : Elle vole au secours 
de Penelope Fillon !

Publié le 9 février 2017

L’animatrice de M6, Karine Le Marchand, qui a beaucoup d’estime pour la femme de l’ancien Premier ministre Penelope Fillon, 
l’a assurée de son
 soutien  dans l’épreuve qu’elle traverse…

C’est une femme libre. Libre de faire ce qu’elle veut et de dire ce qu’elle pense, sans avoir besoin de demander leurs avis aux hommes. Telle est Karine Le Marchand. Élevée par sa mère, elle a compris très jeune que le beau sexe ne pouvait compter que sur lui-même pour réussir dans l’existence.

Aussi est-il au fond très logique que l’animatrice ait été l’une des très rares voix à s’élever pour prendre la défense d’une autre femme qui, le 24 janvier dernier, s’est retrouvée, bien malgré elle, au cœur d’un scandale. C’est un article du Canard enchaîné qui a mis le feu aux poudres. Selon son auteur, Penelope Fillon, épouse du récent vainqueur des primaires de la droite, aurait perçu quelque 500.000 € de salaire pour des emplois qu’elle n’aurait pas occupés.

->Voir aussi - Karine Le Marchand : Son secret pour garder la ligne

Pendant huit ans, selon Le canard, elle a été l’attachée parlementaire de son mari, alors député de la Sarthe, puis de son ­suppléant, Marc Joulaud. Ce qui n’a rien d’illégal, sauf s’il s’agit d’un emploi fictif ! Or il semblerait que l’activité de Penelope Fillon n’ait guère laissé de traces.

« Je n’ai jamais travaillé avec elle, je n’ai pas d’info à ce sujet. Je ne la connaissais que comme femme de ministre », témoigne ainsi l’une des assistantes de Marc Joulaud. Et ce n’est pas tout ! Toujours selon Le canard, entre 2012 et 2013, Mme Fillon a été conseillère littéraire pour la Revue des deux mondes, ­percevant à ce titre 100.000 €. Pourtant, interrogé par l’hebdomadaire satirique, Michel Crépu, ancien directeur de la Revue, affirme que sa collaboratrice ne lui a adressé que deux notes de lecture et déclare ne l’avoir jamais vue dans les bureaux.

->Voir aussi - Karine Le Marchand : Elle s'est pris un râteau !

Quarante-huit heures après la parution de ce brûlot, François Fillon, choqué, blessé, montait au créneau pour défendre la femme qu’il aime : « Je n’ai pas de mots pour dire mon dégoût devant le caractère abject de cette accusation, a-t-il martelé au JT de 20 heures de TF1. Elle a corrigé mes discours, elle a reçu d’innombrables personnes que je voulais voir et que je ne pouvais pas voir, elle m’a représenté dans des manifestations, des associations […]. Je suis scandalisé par le mépris et par la misogynie de cet article. »

Misogynie, le grand mot est lâché. Sans doute Karine Le Marchand n’a-t-elle pas apprécié que dans un univers de macho, l’épouse d’un homme politique soit présumée coupable de ne rien faire.

Penelope Fillon
Penelope Fillon

Active

Et la pétillante animatrice, invitée des Grosses têtes de RTL le 25 janvier, a volé au secours de Penny, comme la prénomme tendrement son mari. Vous avez peut-être vu l’émouvant portrait qu’elle a consacré à François Fillon dans le cadre de son émission Une ambition intime, diffusée le 6 novembre dernier sur M6.

Karine s’était alors rendue à maintes reprises au domicile du couple, faisant connaissance avec Penelope, et le moins que l’on puisse dire, c’est que la femme qu’elle a rencontrée n’a rien à voir avec ce que Le canard enchaîné en dit. Car si la belle Galloise a renoncé à ses aspirations professionnelles pour élever leurs cinq enfants, elle n’a en revanche jamais ménagé ses efforts pour aider son mari.

« Elle a participé activement à l’élaboration de son portrait, a en effet confié l’animatrice sur les ondes de RTL. Et je sais que pendant quarante ans, elle le soutenait beaucoup dans la Sarthe. Elle collait des affiches, elle était super active. Elle fait partie des femmes d’hommes politiques les plus actives. »

Comme François Fillon le reconnaissait avec beaucoup de tendresse et de respect dans ce même portrait, Penelope n’a pas attendu qu’il se présente à la présidence de la République pour s’engager à son côté : « Elle était très impliquée dans les campagnes, elle distribuait les tracts, elle m’accompagnait dans les réunions… »

Ce qu’a confirmé Franz-Olivier Giesbert, lui aussi invité des Grosses têtes. Selon le journaliste qui connaît la classe politique comme sa poche : « On la voit beaucoup avec lui, elle est là souvent. »

Pétard mouillé ou bombe à retardement, les révélations du Canard enchaîné n’ont en tout cas pas fini de faire du bruit. L’enquête ouverte par le Parquet national financier à la suite de l’article blanchira-t-elle le couple Fillon ? Celui qui en quarante ans de vie politique n’a été impliqué dans aucune affaire ou scandale financier, l’a en tout cas assuré : s’il est mis en examen, il ne se présentera pas à la présidentielle.

Ce qui ferait à coup sûr le malheur de Penelope, qui pourra cependant compter sur Karine Le Marchand pour sécher ses larmes…

Lili Chablis

À découvrir