France Dimanche > Actualités > Kate : Elle ressemble à la nurse de William !

Actualités

Kate : Elle ressemble à la nurse de William !

Publié le 29 octobre 2016

Tiggy  est entrée dans la vie du prince au moment de la séparation de Charles et Lady Di, quand il avait 11 ans et besoin d’une grande sœur... Kate lui ressemble !

Si le prince William est tombé fou amoureux de Kate Middleton, ce n’est pas seulement pour sa grande beauté, comme on pourrait le croire. Il a d’abord été conquis par la charmante brune parce qu’elle lui rappelait une femme qui avait beaucoup compté pour lui.

Oh, rassurez-vous ! Cette femme n’était pas une ancienne conquête que le prince ne parvenait pas à oublier. Non, il s’agit en fait de… sa nounou, Alexandra Legge-Bourke, dite « Tiggy ». Et il faut bien avouer que, lorsqu’on regarde les photos de la duchesse et de Tiggy au même âge, on est frappé par leur ressemblance : même allure, même chevelure, même sourire…

Elles avaient bien plus en commun qu’un air de famille ! Avec leurs longs cheveux bruns, leur dentition parfaite, leur look branché mais bon chic bon genre, leur visage aux traits réguliers, on serait même tenté de qualifier Kate de sosie de cette merveilleuse nanny qui, entre 1993 et 1999, a entouré William et son frère Harry de toute son affection.

->Voir aussi - Kate : Son bonheur secret !

TiggyUne affection dont William avait bien besoin quand Tiggy est entrée dans sa vie. En ce début d’année 1993, le prince Charles et Diana viennent en effet de se séparer. Le jeune prince de 11 ans est très perturbé par les conflits qui opposent ses parents et ne supporte pas de voir sa maman pleurer.

Heureusement, lorsqu’il est chez son père, l’enfant trouve du réconfort dans les bras de cette jeune aristocrate, amie de la famille royale, engagée par Charles pour s’occuper de ses fils pendant leurs séjours chez lui.

Jalousie

Pour William, l’aîné des deux garçons, le plus traumatisé par la séparation, cette jolie brune, rassurante, aimante, va vite représenter une figure essentielle. Elle est comme une seconde maman, sur qui il pourra toujours compter.

Mais, à 28 ans, Tiggy est aussi un peu sa grande sœur, toujours prête à rire. Elle les accompagne partout, lui et son frère, que ce soit à la chasse, au polo ou sur les pistes de ski de Klosters. Et William est sans doute secrètement amoureux de cette belle sportive qui adore la nature et la vie au grand air.

Un amour que leur nanny rend bien à ses petits protégés. Elle va d’ailleurs s’attirer les foudres de Diana en disant « mes bébés » lorsqu’elle parle de William et Harry. Folle de jalousie, Lady Di laisse même entendre que Tiggy entretient une liaison avec le prince Charles et, pire encore, qu’elle aurait avorté de l’enfant de son amant.

S’il aime tendrement sa maman et ne veut surtout pas lui faire de la peine, William ne rentre pas dans son jeu. Tiggy tient une place spéciale dans son cœur et c’est même elle, et non ses parents, qu’il conviera à la journée portes ouvertes d’Eton en juin 1997.

Une place capitale que va prendre tout naturellement Kate lorsque William fait sa connaissance en 2001 sur le campus de St Andrews. Le prince s’est en effet aussitôt senti en harmonie avec cette jeune fille qui non seulement ressemblait trait pour trait à Tiggy, mais avait aussi les mêmes qualités de cœur et le même amour de la nature et du sport.

Et aujourd’hui, si William vit un tel bonheur avec Kate et leurs deux petits trésors, il le doit en grande partie à sa chère nounou, celle qui fut le premier amour de sa vie.

Catherine Venot

À découvrir