France Dimanche > Actualités > Kate et William : Leur couple en plein naufrage !

Actualités

Kate et William : Leur couple en plein naufrage !

Publié le 28 juin 2017

À cause d’une sombre histoire 
d’adultère, le duo le plus glamour 
du Royaume-Uni, Kate et William, serait au bord 
de la rupture…

Les psychologues sont unanimes, l’infidélité ne sonne pas forcément le glas du couple. Mieux, il serait encore possible de se reconstruire après la tempête, comme pour Kate et William. Voire de se choisir à nouveau, conscient des imperfections de chacun.

->Voir aussi - Kate et William : Ils échappent à un massacre

Passer l’éponge pour repartir de plus belle ? Pour Kate Middleton, il n’en est pas question. Eh oui ! La jeune femme de 35 ans a la rancœur tenace. Pour oublier, il lui faudra du temps, même 
beaucoup de temps…

Boîte de nuit

En effet, aussi surprenant que cela puisse paraître, le couple le plus glamour du Royaume-Uni traverse depuis le mois de mars dernier une très mauvaise passe. En cause, une supposée incartade de William avec une blonde explosive, le mannequin australien Sophie Taylor, 24 ans. Que s’est-il vraiment passé entre eux ?

À Verbier, en Suisse, lors d’un séjour aux sports d’hiver entre copains exclusivement, le fils de Charles s’est vraiment lâché. Plusieurs vidéos le montrent en effet, filmé à son insu, totalement déchaîné dans une boîte de nuit de cette station très huppée. Lui, si exemplaire et sage, a offert un spectacle digne de Dirty Harry, son frère cadet.

->Voir aussi - Kate et William - Ils se connaissent depuis qu'ils ont 10 ans !

Visiblement très chaud, William, 34 ans, ne s’est pas contenté de mettre le feu à la piste de danse du club Farinet, il a aussi tout tenté pour tester son pouvoir de séduction. Et quand il s’agit de draguer, Will ne semble pas s’embarrasser de fioritures. D’humeur tactile, il s’est même laissé aller à une attitude qui en dit long.

Visiblement très proche de la belle blonde qui danse devant lui de manière aguicheuse – la fameuse Sophie Taylor –, le prince semble avoir oublié qu’il est un homme marié, de surcroît papa de deux enfants. Avec cette créature aussi sexy que délurée, il retrouve l’insouciance de ses 20 ans, se trémoussant les bras en l’air sur du Pharrell Williams et buvant plus que de raison.

Au départ, cette escapade de quelques jours était, pensait-il, un bon moyen de relâcher la pression qui pèse sur lui depuis que sa grand-mère, la reine, ne peut plus assurer toutes ses obligations officielles. Kate aurait bien aimé l’accompagner avec les petits. Mais pas question ! Il leur a préféré la compagnie de Guy Pelly, figure de la jet-set londonienne, et de ses éternels potes Thomas van Straubenzee et James Meade, réputés pour être de sacrés fêtards.

Avec eux, William ne se cache même pas pour siroter une bière au bord des pistes, la mystérieuse Sophie Taylor toujours à ses côtés. On imagine la colère de Kate, restée dans la capitale britannique, découvrant à la une des tabloïds son époux en si charmante compagnie…

Thérapie

À Londres, la rumeur s’est propagée à toute vitesse. Les sujets de la couronne sont vraiment tombés de haut en découvrant que Kate et William n’étaient pas ce couple parfait que rien ne semblait ébranler. Malgré sa rancœur, Kate a, après ce séjour helvète, pris sur elle pour faire bonne figure en public, notamment lors du voyage officiel du couple en France.

Deux jours au cours desquels, après un tête-à-tête avec le président de la République et un dîner officiel à la résidence de l’ambassadeur britannique, l’épouse bafouée a dû afficher des sourires à l’adresse des nombreux photographes qui ne les ont pas lâchés d’une semelle. Les Invalides, le musée d’Orsay, la tour Eiffel, jusque dans les gradins du Stade de France pour la rencontre de rugby France-Pays de Galles, elle a dû donner le change, mais sa petite mine en disait long.

Aujourd’hui, la jeune femme n’a toujours pas pardonné. On imagine sans peine les scènes de ménage à répétition, les reproches, les pleurs, peut-être même les insultes, qui fusent entre eux en privé. Humiliée, la duchesse de Cambridge ne parvient plus à cacher son désespoir. À chacune de leur apparition, les tensions entre eux sont palpables.

Auraient-ils franchi le point de non-retour ? Si l’on en croit le site RadarOnline.com, avant d’envisager le divorce, ils s’obligeraient à suivre une thérapie de couple. Un traitement de fond qui mettrait à contribution William pour réparer l’humiliation subie par son épouse. Le mari volage doit en effet se plier à une série d’exercices.

Ainsi, entre autres travaux pratiques, il doit s’efforcer d’avoir « des gestes tendres en public pour réparer les dégâts ». Le week-end dernier était l’occasion de mettre en application ces recommandations lors du mariage de Pippa Middleton, la sœur de Kate, et de James Matthews.

Secret

Hélas, visiblement, c’est raté. L’aîné du prince Charles et de Lady Diana a préféré la compagnie de son frère Harry à celle de sa femme. On a pu voir les deux hommes, très complices, marchant côte à côte, pendant que Kate s’affairait de son côté, gérant tant bien que mal leur petit George, qui n’en faisait qu’à sa tête. L’ambiance ne semblait vraiment pas à la réconciliation.

Six ans plus tôt, c’était elle qui disait oui à son prince devant deux milliards de téléspectateurs. Depuis, la duchesse de Cambridge s’est efforcée d’être une mère et une épouse parfaite. À 35 ans, on salue sa grâce, son élégance, son sens inné du style, sans soupçonner un seul instant que la brune la plus célèbre d’Angleterre souffre en secret, désespérée de voir William lui échapper.

Ce conte de fées entre Kate et William qui a tant fait rêver semble bel et bien avoir tourné court…

Sophie Marion

À découvrir