France Dimanche > Actualités > Kate Middleton : Cosette à Buckingham !

Actualités

Kate Middleton : Cosette à Buckingham !

Publié le 19 décembre 2008

Et si la descendante d'un pauvre charbonnier montait un jour sur le trône d'Angleterre ? Aussi incroyable que cela puisse paraître, c'est ce qui pourrait arriver si le prince William se décide à épouser sa chère Kate Middleton.

En effet, si l'on en croit l'enquête menée pour le Daily Mail par un célèbre généalogiste, Kate n'est pas, comme on le pensait jusque-là, issue d'une famille de la haute société britannique. En fait, la jeune fille, si élégante et distinguée, accueillie à bras ouverts par la reine à Buckingham Palace, a des ancêtres qui étaient pratiquement des... crève-la-faim !

En remontant dans le temps et grâce à l'extraordinaire mémoire d'Alice Goldsmith, 96 ans, la grand-tante maternelle de Kate, le généalogiste a découvert que l'arrière-grand-père maternel de la fiancée de William, Stephen Goldsmith... était un simple livreur de charbon !

À sa mort, en 1938, son épouse Edith, qui n'avait pas un sou, est devenue ouvrière sur une chaîne de montage afin de pouvoir nourrir ses six enfants. La famille, qui tire le diable par la queue, emménage dans un appartement condamné sur Dudley Road, une rue mal famée d'un quartier populaire de Southall.

« Ma mère n'était pas une mauvaise femme, raconte Alice, mais elle travaillait beaucoup. Le soir, elle nous envoyait chercher des cigarettes et de l'alcool au pub du coin. »

->Voir aussi - William : C'est la terreur des trafiquants de drogue

Fauché

« C'était une pocharde. Avec mes frères et sœurs, on l'a vue plus d'une fois ivre morte », poursuit-elle. Inutile de dire que les enfants d'Edith, qui n'ont pas fait d'études, vont avoir, eux aussi, du mal à joindre les deux bouts.

Toujours selon le généalogiste, l'un de ses fils, Ron Goldsmith, le futur grand-père de Kate, quitte l'école à 14 ans pour gagner péniblement sa vie comme camionneur. En août 1953, il épouse Dorothy Harrison, fille de menuisier, vendeuse dans un grand magasin et tellement fauchée qu'elle avait dû emprunter sa robe de mariée à une amie. Le couple s'installe dans l'appartement de Dudley Road, où Carole, la maman de Kate devait voir le jour en 1955.

« L'appartement était très petit, se souvient Alice. Tout se passait dans la cuisine. C'était la seule pièce chaude car il y avait dans un coin un four à charbon. C'est là qu'Edith faisait sécher le linge et c'est là aussi que se trouvaient les toilettes - une simple chaise percée. Dorothy, détestait cet appartement, elle n'arrêtait pas de hurler sur son Ron car il ne gagnait pas assez d'argent. Il faut dire qu'elle avait la folie des grandeurs. Son vœu le plus cher était que sa fille Carole devienne une vraie dame. »

Un vœu qui s'est heureusement réalisé. Carole, la maman de Kate, a pu payer ses études en travaillant, puis est devenue hôtesse de l'air et a épousé Michael Middleton, patron d'une entreprise prospère de vente par correspondance.

De leur union est née la ravissante Kate Middleton qui, malgré ses origines modestes, a l'air et la classe d'une véritable princesse...

Catherine Venot

À découvrir