France Dimanche > Actualités > Kate : Sa cicatrice honteuse !

Actualités

Kate : Sa cicatrice honteuse !

Publié le 20 septembre 2018

Kate, la duchesse de Cambridge tente depuis de nombreuses années de cacher cette large balafre sur son crâne.

Pour bon nombre de Britanniques, cette beauté brune incarne la perfection, que même l’arrivée de la ravissante Meghan Markle au sein de la famille royale d’Angleterre n’a pu éclipser.

Avec ses traits réguliers, son style impeccable, sa chevelure parfaite, la duchesse de Cambridge semble, à tous égards, irréprochable. 

Et pourtant, la chère et tendre de William cache une blessure secrète.


La belle la cache d’ailleurs si bien que même les regards d’aigle des observateurs de la monarchie, qui dissèquent le moindre geste, le plus infime détail, lors des apparitions publiques des membres éminents des Windsor, ont mis des années avant de la repérer.

Il faut avouer que, bien dissimulée dans la coiffure de Kate, cette balafre ne se remarque guère. 

Mais le pot aux roses a fini par être dévoilé récemment et, depuis, tout le monde cherche à découvrir son origine.

À commencer bien sûr par les journalistes d’outre-Manche.

Malformation

Certains ont évoqué une extension de cheveux qui aurait mal tourné.

Mais la plupart s’inquiétaient surtout de savoir si cette cicatrice pouvait avoir des conséquences néfastes pour la santé de la jeune femme.

En clair, s’il pouvait s’agir d’une tumeur.

L’un d’entre eux, travaillant pour un quotidien, le Daily Mail, est allé interroger à ce sujet un célèbre chirurgien, John Scurr, consultant au Lister Hospital de Londres. 

Ce dernier s’est voulu rassurant : « Je doute sérieusement que cela soit lié à un grave problème médical, a expliqué ce spécialiste. Je dirais que c’est le résultat de l’ablation d’une malformation artérioveineuse, une marque de naissance. »

C’est donc, à l’en croire, un très vieux souvenir d’enfance que la mère de George, Charlotte et Baby Louis aurait réussi, pendant si longtemps, à escamoter sous ses mèches brunes. 

Pour le moment, aucun communiqué émanant de Kensington Palace n’est venu confirmer ou infirmer cette hypothèse.

Mais espérons que cette théorie soit la bonne, car cela signifierait que tous les admirateurs de Kate n’auraient plus à craindre pour sa santé. 

Comme chacun sait qu’une imperfection ne fait que rendre la beauté plus éclatante, lui conférant une touche de caractère, son image n’en souffrira pas non plus.

Et cela ne l’empêchera pas de porter très bien la couronne, un jour prochain.

Claude LEBLANC

À découvrir