France Dimanche > Actualités > Kendji Girac : La chanson du scandale !

Actualités

Kendji Girac : La chanson du scandale !

Publié le 21 janvier 2019

“Je suis allé trop loin”, s’excuse Kendji Girac à l’attention de ses fans…

C’est un garçon de son temps, bouillonnant de vitalité, un romantic lover à l’image de ses chansons. Même s’il peut parfois déraper, comme cela s’est produit une première fois, sur le plateau de C’est au programme sur France 2, le 19 novembre.

Ce matin-là, il n’avait d’yeux que pour Sophie Brafman, une chroniqueuse de l’émission, qui a eu du mal à se concentrer face aux remarques enamourées de l’invité du jour : « Vous, vous êtes jolie naturellement, vous avez de jolis yeux, vraiment… C’est vrai vous avez un bleu, je suis en Corse, là on est dans la mer. »

Ce jeu de séduction qualifié de « lourd » par des internautes chagrins a dû rendre jalouses les fans de ce beau gosse de 22 ans. Mais n’est-ce pas le destin de ce joli barbu, tel Roméo avec sa mandoline, que de faire chavirer les cœurs de toutes les Juliette de France et de Navarre avec sa voix d’or et sa guitare mélancolique ?

Deux atouts imparables dont ce charmeur, certifié double disque de platine, abuse peut-être parfois. Et la séduction devenant trop sexy et explicite, le scandale arrive. Il est alors souvent trop tard pour se justifier, ce d’autant plus que les réseaux sociaux font monter la température encore plus vite que Kendji.

Pourtant, cette fois, aucun donneur de leçons d’Instagram ou Twitter n’est en cause dans l’affaire qui nous concerne. C’est l’artiste lui-même qui est revenu sur les paroles de son tube, María María, sorti à la fin de l’été et dont voici la première strophe : « Mes yeux savourent son galbe ses hanches, entre méfiance et ce qu’elle en pense / Je prends ses courbes et j’augmente mes chances / Je m’demande ce qu’on fera comme folie / Des crampes, des torticolis / […] María, María, María / Dis-moi ce que tu veux faire dans le noir. »

Force est de constater que le jeune chanteur n’est pas que du matin et ne fait pas toujours dans la dentelle. À sa décharge, précisons que les paroles ont été écrites par Damso, un rappeur repéré il y a quelques années par Booba…

Et pourtant, si Kendji avait voulu interpréter un morceau prônant l’amour chaste, il n’aurait sans doute pas fait appel à cet auteur qualifié de sexiste dans son pays, la Belgique.

Quoi qu’il en soit, l’ancien vainqueur de The Voice a pris son temps avant de réagir et de formuler des excuses : « Avec María María, je suis allé trop loin. Mes fans me préfèrent en mode gipsy. Ça tombe bien, c’est ce que je sais faire de mieux », a-t-il déclaré au micro de France Bleu, dans un style un peu plus… fleur bleue, davantage au goût de son public, jeune et familial !

Pierre-Antoine BRIONNE

À découvrir