France Dimanche > Actualités > L'Amour est dans le pré : Karine Le Marchand “Des agriculteurs ont pris soin de moi”

Actualités

L'Amour est dans le pré : Karine Le Marchand “Des agriculteurs ont pris soin de moi”

Publié le 17 janvier 2014

Cette année, la 9e saison de “L’amour est dans le pré” aura une résonance particulière pour l’animatrice, qui s’est  séparée , avec perte et fracas, de son compagnon Lilian Thuram.

Les saisons se suivent et se ressemblent. Du moins en apparence ! Car pour cette neuvième édition du programme matrimonial rural de M6, Karine Le Marchand se retrouve dans un état d’esprit complètement différent de celui des années précédentes. Depuis sa récente séparation d’avec Lilian Thuram, après sept ans de vie commune, l’animatrice n’est plus tout à fait la même. Depuis ses déboires médiatisés avec son ex-compagnon, le regard du public sur la présentatrice a changé. Y compris celui des quatorze nouveaux candidats auxquels elle a été confrontée durant le tournage l’été dernier.

1 Karine Le Marchand
Cette fois-ci, plus que d’habitude, les paysans en quête d’amour et leur célèbre marieuse ont éprouvé une empathie réciproque. « Pour la première fois, ma vie intime a été rendue publique, comme celle des agriculteurs au moment de l’émission, a commenté Karine dans TV Grandes Chaînes. Je me suis retrouvée dans leur position, ça nous a rapprochés. […] Je sais maintenant ce que ça fait d’être jugé par des inconnus. »

Soutien

Heureusement, la jolie brune a pu compter sur le soutien de ses proches, de ses collègues, ou encore des anciens candidats de L’amour est dans le pré, qu’elle côtoie depuis maintenant quatre ans. Quand certains lui ont témoigné leur affection par quelques mots réconfortants, d’autres ont pensé qu’il n’y avait rien de tel qu’une bonne bouteille de vin, de la verveine, ou un pot de miel, issus de leur propre exploitation, afin que leur animatrice préférée reprenne enfin du poil de la bête.

« Ils m’ont invitée à dîner quand ils étaient de passage à Paris et ils ont pris soin de moi d’une telle manière que j’en ai été bouleversée, poursuit-elle, toujours dans TV Grandes Chaînes. Ça m’a fait un bien fou. » L’an prochain, elle envisage d’ailleurs de courir le marathon de Paris au côté de Philippe, un candidat de la saison 7.  Nul doute que cette année encore, Karine nouera des liens indéfectibles avec les concurrents. Parmi les quatorze nouvelles recrues, âgées de 29 à 52 ans, et dont les portraits seront diffusés les lundis 6 et 13 janvier sur M6, Christophe l’a, semble-t-il, déjà particulièrement touchée.

2 Karine Le Marchand
Cet éleveur de vaches et de poules des Pays de la Loire lui est apparu aussi « joyeux » que «généreux », « intelligent », « cultivé » et « altruiste ». Rien que ça ! « C’est exactement le genre de garçon que vous avez envie de prendre dans vos bras à chaque fois qu’il parle », a précisé Karine. Denis, éleveur de vaches et d’étalons dans le Limousin a, lui aussi, retenu l’attention de l’animatrice. Papa de deux filles, âgées de 22 et 20 ans, il a divorcé peu après la naissance de la plus jeune, trisomique. « Il est passionné par ses enfants, commente l’animatrice dans Télé Loisirs. La seconde, en raison de son handicap, occupe, bien sûr, une place très importante dans sa vie. Elle est à la fois son talon d’Achille et sa force. » Bel homme, à la tête d’une superbe exploitation, Denis ne devrait pas avoir trop de mal à retrouver l’amour, selon Karine.

Reste à savoir si la principale intéressée a retrouvé de son côté un nouveau prince charmant… Lorsqu’on lui demande si elle pense pouvoir finir un jour avec un agriculteur, la belle rétorque : «Bah, maintenant, on n’est plus sûr de rien ! »

Jean Joyon

À découvrir