France Dimanche > Actualités > La comédienne Mireille Darc est morte

Actualités

La comédienne Mireille Darc est morte

Publié le 28 août 2017

L'actrice Mireille Darc est décédée à l'âge de 79 ans à Paris. Célèbre pour ses rôles au cinéma, elle avait également pris la caméra pour plusieurs documentaires engagés sur la cause des femmes.

Le cinéma français est en deuil. La comédienne Mireille Darc s'est éteinte ce lundi 28 août à son domicile parisien à l'âge de 79 ans. Son agent, Annabel Karouby, a confirmé l'information via un communiqué. "Mireille Darc est partie cette nuit, chez elle à Paris. Elle a été très entourée jusqu'au bout par ses proches dont son époux et aussi Alain Delon, présent jusqu'à la fin."

Lire aussi --> Mireille Darc : Ses déchirantes révélations sur Alain Delon

Née à Toulon le 15 mai 1938 d'un père jardinier et d'une mère épicière, Mireille Darc était une actrice et réali­sa­trice française. A 20 ans, elle a décroché le prix d’ex­cel­lence du conser­va­toire de Toulon. Arrivée à Paris, la télé­vi­sion lui a offert sa première chance, où elle jouait dans "La Grande Bretèche" de Claude Barma en 1960. Trois ans plus tard, elle a tourné dans "Pouic-Pouic", où elle incarnait la fille de Louis de Funès et de Jacque­line Maillan. En 1963, elle devenait l’égé­rie du réali­sa­teur Georges Laut­ner avec qui elle a tourné treize films, dont "Les Barbouzes" et "Les Tontons Flingueurs".

Dans les années 1970, Mireille Darc a enchaîné les succès, "Pour la peau d’un flic", "La Valise" et du classique "Le Grand Blond avec une Chaus­sure Noire" aux côtés de Pierre Richard. Dans les années 90, elle choi­sit ensuite de tour­ner pour la télé­vi­sion dans des séries esti­vales comme "Les Cœurs brûlés", "Terre indigo" et "Frank Riva" aux côtés d’Alain Delon. En 2007, Mireille Darc est montée sur les planches aux côtés d’Alain Delon dans "La Route de Madi­son".

Elle est également passée de l’autre côté de la caméra, notamment dans des docu­men­taires pour les émis­sions "Envoyé Spécial" ou "Des racines et des ailes". En 2015, elle a réalisé "Elles sont des dizaines de milliers sans abri", diffusé sur France 2.

Lire aussi --> Mireille Darc : Les forces de l’esprit l’accompagnent

En 1968, elle a rencontré Alain Delon sur le tour­nage du film "Jeff". Elle vivra pendant quinze ans à ses côtés. En 1989, son compagnon Pierre Barret, ancien directeur de l’"Express", meurt après avoir subi une greffe du foie qui a échoué. Elle vivait, depuis 1996, avec l’architecte Pascal Deprez avec qui elle s'était mariée en 2002.

Mireille Darc était la marraine de l'association humanitaire "La Chaîne de l'Espoir" et marraine de l'opération "Plus de Vie", association de solidarité pour améliorer le quotidien des personnes âgées hospitalisées.

Une malformation cardiaque a empoisonné la vie de Mireille Darc, diagnostiquée depuis sa naissance, en 1938. En juillet 1983, elle survit à une opéra­tion du cœur et à un acci­dent de voiture, qui l’im­mo­bi­lise trois mois à cause d’une frac­ture de la colonne verté­brale. Elle a survécu, en décembre 2012, à une nouvelle opération du coeur. En septembre 2016, elle avait été hospitalisée d'urgence et plongée dans le coma après deux hémorragies cérébrales.

Lire aussi --> Mireille Darc : une femme libre

De nombreuses personnalités ont tenu à rendre hommage à l'actrice après l'annonce de son décès sur le réseau social Twitter. La ministre de la culture, Françoise Nyssen, a salué une "actrice de talent, une femme de courage et d'engagement". Le comédien Pierre Richard, qui avait partagé l'affiche avec Mireille Darc dans le film culte "Le Grand Blond avec une Chaussure Noire", est abattu par "la perte de Mireille". L'animateur Stéphane Bern s'est dit très triste d'apprendre "la disparition de la merveilleuse actrice et auteure". Un autre présentateur, Bernard Montiel, s'est ému d'avoir perdu "l'une des femmes les plus exceptionnelles de sa vie".

Cyril Coantiec

À découvrir