France Dimanche > Actualités > La face cachée de Franck Dubosc

Actualités

La face cachée de Franck Dubosc

Publié le 17 juin 2016

Avant de retrouver Franck Dubosc à la télévision ce week-end, découvrez des aspects cachés de sa personnalité.

Connu pour ses spectacles hilarants et ses rôles dans des comédies devenues cultes, le comédien et humoriste de 52 ans n'en est pas moins un être sensible. S'il apparaît toujours à l'écran le sourire aux lèvres, il cache en réalité de profondes blessures. Mais force est de constater que ces épreuves de la vie lui auront justement permis de grandir, de s'affirmer et de rencontrer le succès.

Lire aussi --> Franck Dubosc : « Je voudrais que ma mère ne prenne pas mal ce que j’ai dit… »

Son envie de devenir comédien a démarré grâce à un cadeau de Noël

Devenir acteur a toujours été le souhait de Franck Dubosc. Sa mère Jeanine a détecté cette envie dès son plus jeune âge grâce à un cadeau de Noël. « On lui a offert un petit théâtre de marionnettes à Noël. Donc il faisait des marionnettes, des petits sketches tout seul. J’avais vu qu’il écrivait très bien. Il était très poète. »

Une enfance solitaire

Bien avant de devenir célèbre, le quotidien du petit Franck Dubosc n'aura pas été si facile. Bon élève jusqu'au collège, le jeune homme aura vécu quelques épreuves traumatisantes. Notamment le jour où on lui a dépouillé son cartable. « Deux élèves ont écrasé mon cartable et ont écrasé des tubes de peinture à l’intérieur, se souvient-il. Ce cartable était toute ma vie. Mon Dieu ce que j’ai souffert." L'acteur était assez seul et ne rencontrait pas le succès qu'on lui connait aujourd'hui. Mais cela ne l'a pas contrarié et il faisait tout pour ne rien montrer. "Les garçons ne me choisissaient jamais dans leur équipe de foot, les filles ne me voyaient pas, raconte-t-il encore. Cela m’a blessé mais ça m’a forgé. A 12 ans, j’organisais le spectacle de fin d’année du collège. Personne n’est venu, ni les acteurs, ni les spectateurs. Cela ne m’a pas dégoûté, j’ai interprété tous les personnages tout seul devant quatre personnes".

Malheureux en amour pendant l’enfance

Connu pour son rôle de tombeur assez ringard mais au charme fou, le comédien n'a pourtant pas toujours rencontré autant de succès avec les filles. Jeune, l'acteur annonce, sans fard, avoir rencontré de multiples déceptions amoureuses : "J’étais toujours malheureux. Je crois que j’étais trop romantique. Cela ne marchait pas mais j’étais souvent amoureux. J’ai vécu beaucoup d’histoires à sens unique. Je prenais beaucoup de râteaux".

Lire aussi --> Kev Adams : L’ado boutonneux est devenu l’idole des filles

Au Conservatoire avec de brillants acteurs

Le jeune Franck Dubosc est entré au Conser­va­toire de Rouen dans une belle promo­tion, puisqu'il a fréquenté les actrices Karin Viard, Valé­rie Lemer­cier et Virginie Lemoine avant de réaliser une brillante carrière.

Son rapport à l’argent

En rencontrant le succès, Franck Dubosc confie qu'il a eu du mal à montrer les sommes d'argent qu'il gagnait pour ne pas froisser son père. « J’ai eu longtemps honte de gagner plus d’argent que mon père. Mon père, c’est lui qui calculait les impôts. Et à un moment, je me suis dit que ça ne pouvait plus être lui" confie le comédien. "Je ne voulais pas lui jeter aux visages des feuilles de salaires énormes. Je ne voulais pas qu’il voie ça. Ce n’était pas mérité. Ce n’est pas de la démagogie. Je sais que c’est comme ça et voilà. Maintenant je l’ai accepté. Je suis du bon côté pour l’accepter."

Dans le cadre de la promotion du troisième volet du film Camping, en salles le 29 juin prochain, l'acteur Franck Dubosc se confiera sur le plateau du Divan de Marc-Olivier Fogiel, ce vendredi soir, dès 23h25 sur France 3. L'artiste sera également l'invité du fameux canapé rouge de Vivement Dimanche, ce dimanche, sur France 2, dès 14h.

Cyril Coantiec

À découvrir