France Dimanche > Actualités > La femme de Michel Delpech : Ses incroyables dons de voyance

Actualités

La femme de Michel Delpech : Ses incroyables dons de voyance

Publié le 30 octobre 2015

capture-d-ecran-2015-10-30-a-12-12-21-300x201

Alors que Michel Delpech s'éteint tout doucement selon les mots de Michel Drucker, sa femme Geneviève sort enfin du silence et révèle à la France entière ses incroyables dons de voyance. De ses macabres prédictions à ses collaborations avec la police, la médium dit tout !

Atteint d'un terrible cancer à la gorge et à la langue depuis février 2013, Michel Delpech ne semble plus en avoir pour très longtemps... L'espoir sera toujours permis, mais les chances de survie, elles, sont presque nulles. Et Geneviève Delpech, cette femme dans l'ombre du chanteur depuis près de trente ans, le sait. La médium l'avait d'ailleurs prédit bien avant les médecins !  "Pendant un an, j'ai dit à Michel : va voir un méde­cin, il se passe quelque chose dans ta bouche, s'est-elle souvenue hier sur le plateau de C à vous. Mais comme il n'avait aucun symp­tôme et qu'il ne souf­frait pas, il ne m'a pas écou­té".  

--> Lire aussi : Michel Delpech : Drucker regrette d'avoir trop parlé...

Et pourtant... Michel Delpech connaissait les extraordinaires talents de sa bien-aimée. Geneviève prétend même que ses dons ont été décuplés par leur mariage et la naissance de leur fils, Emmanuel. Mais déjà en 1988, personne ne la croyait lorsqu'elle affirmait avoir tout vu de l'agonie de Pauline, la fille de Bernadette Lafont. "Ca a été un moment vrai­ment très pénible, s'est rappelée Geneviève dans l'émission de France 5, parce que nous nous sommes rendus Michel et moi dans la maison de sa grand-mère, où elle était en vacances. J'étais la seule à dire : mais arrê­tez votre délire, elle est là, à gauche dans un ravin. Elle appelle au secours, il faut faire très vite". Le corps de Pauline ne sera retrouvé, dans un ravin, que trois mois plus tard... 

--> Lire aussi : Michel Delpech : S’il avait écouté sa femme, il serait guéri !

Dans Le don d'ailleurs, autobiographie d'une médium, Geneviève Delpech sort enfin de l'ombre de son talentueux mari et révèle ses incroyables pouvoirs. "Je n'en tire aucun orgueil, déclare-t-elle, je me méfie de l'ascendant qu'on peut avoir sur les autres avec le don de voyance. C'est pour ça que j'en ai jamais le moindre commerce, que j'en ai jamais parlé". La femme de Delpech aurait même prédit à Mylène Farmer son immense carrière dans la chanson, la détournant du cinéma, car elle n'y trouverait "rien du tout. En fait elle m'a écouté" conclue la voyante. 

--> Lire aussi : Anny Duperey : Un extraordinaire don de voyance !

À la manière de la série américaine avec Patricia Arquette, Geneviève Delpech metterait aussi son don au service d'enquêtes de police. Malheureusement, en France, "les policiers n'aiment pas du tout dire qu'ils ont affaire à des médiums", déplore-t-elle alors que c'est monnaie courante au Brésil, aux Etats-Unis, en Angleterre, en Russie et en Inde. "Quand on retrouve un enfant perdu, s'émeut pourtant Geneviève, c'est une joie immense, une grande fierté."

Geneviève affirme même avoir prédit sa relation avec le chanteur bien avant de le rencontrer ! Mais ses pouvoirs ne s'arrêtent pas là, car la médium serait également capable de communiquer avec les morts. "Je n’ai pas peur de la soli­­­tude, je ne me sens jamais seule avec mes êtres de lumière, s'était-elle épanchée dans Gala. Je crains d’avan­­tage son absence, le fait de ne plus pouvoir lui prendre sa main. Mais je sais qu’il ne va pas me quit­­ter, que sans cesse nous serons en commu­­ni­­ca­­tion. Ce sera comme s’il était dans la pièce d’à côté".

--> Lire aussi : Michel Delpech : Son épouse Geneviève évoque sa mort !

Les dons de voyance de Geneviève Delpech sont-ils réels ? "On appelle ça de la voyance, explique-t-elle, ce n'est peut-être que de l'intuition". Chacun peut croire à ce qu'il veut. "Heureusement qu'on ne brûle pas les sorcières aujourd'hui, s'amuse-t-elle, sinon j'aurais chaud" En attendant, tout ceux qui en ont été témoins le savent, il n'y a rien de plus douloureux que de voir un être cher lutter contre le cancer... et sombrer petit à petit dans un état toujours plus dégradant jusqu'à la mort... "C'est là que je me pose la ques­tion du libre arbitre et du destin contre lequel on ne peut pas agir, confesse Geneviève. Devait-il abso­lu­ment avoir ce cancer ? Fallait-il que ce soit comme ça à tout prix ? C'était son destin très certai­ne­ment". Par ses dons auto-proclamés de médiums, Geneviève a trouvé un moyen comme un autre de vivre cette terrible épreuve et d'accepter son destin. On ne peut que la comprendre...

Stéphane Joly

À découvrir