France Dimanche > Actualités > Lady Diana : Exhibitionniste et provocatrice !

Actualités

Lady Diana : Exhibitionniste et provocatrice !

Publié le 30 mai 2020

.photos:bestimage

Près de 23 ans après la mort de Lady Diana, un livre choc nous en apprend de belles sur sa véritable personnalité…

Elle a marqué à tout jamais le peuple britannique par sa fragilité, sa gentillesse et sa générosité… Elle a ému aux larmes les habitants du monde, touchés par ses rapports difficiles avec la reine Elizabeth II, sa rupture houleuse d'avec le prince Charles, et bouleversés par sa brutale disparition… La princesse Diana a beau avoir perdu la vie il y a près de vingt-trois ans, le 31 août 1997, le temps n'a pas altéré nos mémoires et le souvenir de Lady Di est toujours présent dans nos cœurs. Depuis le funeste accident de voiture survenu sous le pont de l'Alma, à Paris, de nombreuses biographies ont été publiées, relatant le destin tragique de cette icône rebelle de la famille royale anglaise, nous rappelant ses bonnes actions, sa souffrance, sa frustration, mais aussi son rôle de mère auprès de ses deux fils, William et Harry. Mais, jusqu'ici, aucune ne nous avait dévoilé que « la princesse des cœurs » était aussi une femme sensuelle, un brin coquine !


Dans un livre intitulé Kensington Palace: An Intimate Memoir From Queen Mary To Meghan Markle (Dans l'intimité du palais de Kensington, de la reine Mary à Meghan Markle), paru cette semaine en Angleterre aux éditions Biteback Publishing, le Britannique Tom Quinn nous en apprend de belles sur les habitudes de la regrettée duchesse de Cornouailles dans cette demeure qu'elle aimait tant ! Que se passait-il donc alors entre les murs de la résidence officielle du prince de Galles et de sa femme, construite au xviie siècle, et qui abrite aujourd'hui la famille du fils aîné de Diana, William ?

À en croire certains employés ayant travaillé à l'époque pour le couple princier, et qui se sont confiés à l'auteur de cet ouvrage explosif, la jolie blonde aux yeux de biche aimait aux beaux jours peaufiner son bronzage, en prenant place sur un transat installé à l'abri des regards sur le toit de l'imposant édifice. Jusque-là, rien de shocking : après tout, on peut être à la fois un membre respecté de la royauté anglaise et vouloir arborer, face à ses sujets, un ravissant teint hâlé !

Sauf que la belle-fille de sa gracieuse majesté s'offrait, la plupart du temps, entièrement, sans pudeur, au soleil, c'est-à-dire dans le plus simple appareil ! Là encore, rien de déshonorant pour la couronne, puisque dans l'esprit de Lady Di, nul n'était censé assister à ces séances de bronzage intégral.

Seulement voilà, un jour que l'innocente naïade s'adonnait à son activité préférée sur le toit, deux ouvriers occupés à quelques travaux de rénovation sont passés par là, et se sont retrouvés « nez à nez » avec l'occupante des lieux nue comme un ver ! Si ces hommes, en véritables gentlemen, ont pris le temps de faire une révérence respectueuse à la princesse, et de s'empresser de se détourner, ils ne sont pas les seuls à avoir pu apercevoir avec délectation la silhouette de rêve de la belle offerte à l'astre du jour…

Car pour le plus grand plaisir de leurs pilotes, des hélicoptères survolaient parfois la résidence, et Lady Di, persuadée de se trouver à bonne distance de ces engins, les saluait gentiment de la main, tout en continuant à bronzer sur sa chaise longue, sans se recouvrir. Il aura fallu l'intervention d'un employé du palais pour rappeler à l'ingénue que la plupart de ces appareils étaient équipés de jumelles à haute résolution et que rien ne leur échappait ! La rivale de Camilla a-t-elle pour autant mis fin à ses agréables instants d'intimité ? Sans doute pas… En tout cas, celle qui a tant souffert de la trahison de Charles et de l'existence de l'actuelle princesse de Galles n'a, on le sait, pas vécu que des heures de chaleureuse douceur alanguie dans cette propriété de rêve où se sont écoulées ses années de mariage avec le fils de la souveraine.

Selon la presse anglaise, un documentaire en quatre épisodes baptisé provisoirement Being Me : Diana (Être moi : Diana) devrait être prochainement diffusé sur Netflix, et révélerait que la mère d'Harry et William aurait tenté à quatre reprises de mettre fin à ses jours ! Le programme devrait revenir sur la lutte constante de la jeune femme contre des troubles de l'alimentation, son mariage malheureux avec l'héritier de la couronne et son enfance difficile, s'appuyant pour ce faire sur des images inédites de sa vie. Autant de révélations sur le côté sombre de cette personnalité complexe et fascinante et qui compte toujours de très nombreux admirateurs…

Clara MARGAUX

À découvrir