France Dimanche > Actualités > Læticia : Elle contre-attaque !

Actualités

Læticia : Elle contre-attaque !

Publié le 14 août 2019

Læticia Hallyday fait appel et conteste la décision du tribunal de Nanterre. La guerre autour de l’héritage continue…

Les vacances d’été ont déjà commencé pour bon nombre de Français, et c’est une parenthèse de douceur et de légèreté pour ceux d’entre nous qui pourront, durant quelques semaines, s’éloigner de leurs soucis quotidiens et prendre un peu de repos sous un soleil généreux. Mais si, pour certains, cette période bien méritée sent bon la crème solaire et la vie de famille retrouvée, pour Læticia et les aînés de Johnny Hallyday, David et Laura, la trêve est loin d’être de mise et un traité de paix à mille lieues d’être signé !

Souvenez-vous, depuis la mort de leur père et l’ouverture de son testament, le fils de Sylvie Vartan et la fille de Nathalie Baye réclament que soit appliqué le droit français pour régler la succession du chanteur, déshériter ses enfants étant en effet interdit dans notre pays. La star avait en effet pu, grâce au système juridique américain, léguer l’ensemble de sa fortune à son épouse et leurs deux filles…


Or, à la fin du mois de mai dernier, les juges du tribunal de Nanterre ont estimé que le pays de résidence du rocker était la France et non les États-Unis, et que, par conséquent, la justice française était bien habilitée à trancher ce litige… « Johnny Hallyday a conservé jusqu’au bout un mode de vie tout à la fois itinérant et bohème, mais surtout très français, qui l’amenait à vivre de façon […] habituelle en France », avaient conclu les juges.

Une décision en faveur des plaignants qui a fait perdre une bataille à la maman de Jade et Joy ! Dès la sortie de cette audience, cette dernière avait, par la voix de son avocat Me Ardavan Amir-Aslani fait savoir qu’elle ne se laisserait pas faire et continuerait à se défendre.

Comme prévu, le porte-parole du conseil de la jeune femme a annoncé le lundi 8 juillet qu’elle contestait la compétence des juges français pour examiner cette affaire – lesquels ont déjà gelé une partie de l’héritage, tel l’immobilier et certains droits d’auteur et royalties –, et faisait donc appel de cette décision.

Après le tribunal de Nanterre, c’est à la cour d’appel de Versailles que la prochaine audience aura lieu, mais sûrement pas avant l’an prochain !

D’après les différents protagonistes de ce dossier complexe et douloureux, la procédure pourrait même durer une dizaine d’années, faute d’accord à l’amiable. Décidément, le rocker continuera encore longtemps à allumer le feu !

Clara MARGAUX

À découvrir