France Dimanche > Actualités > Læticia et David : Leur accord secret !

Actualités

Læticia et David : Leur accord secret !

Publié le 25 janvier 2019

Alors que la guerre faisait rage entre eux, la veuve de Johnny et le fils de celui-ci ont trouvé un terrain d’entente.

Au début de cette nouvelle année, la longue et douloureuse bataille qui oppose la veuve de Johnny Hallyday aux aînés de ce dernier ne semble pas près de se terminer. Audiences reportées, nouvelles pièces ajoutées au dossier contribuent, entre autres, à retarder la procédure.

Une première étape avait donné raison à Laura et David, le 18 décembre dernier. Les deux aînés de la star défunte ont en effet obtenu le gel de 37,5 % de ses royalties. Cette première défaite, la maman de Jade et Joy comptait bien l’oublier le 22 janvier 2019 après la nouvelle audience prévue, cette fois, aux États-Unis, à Los Angeles, dans l’État de Californie où elle réside. Le tribunal devait, espérait-elle, l’autoriser à transférer les biens de Johnny dans le trust gérant sa succession.

Hélas, la maman de Jade et Joy vient d’apprendre que ce rendez-vous capital a été remis au 6 février. Et qui sait si cette nouvelle date ne sera pas à son tour reportée aux calendes grecques ?


Pourtant, dans ce climat tendu au sein de la famille du rocker, tandis que par avocats interposés on se dispute une immense fortune, il semble qu’un accord secret ait été passé entre David et sa belle-mère ! Une nouvelle incroyable qui mettrait du baume au cœur de tous ceux qui suivent cette triste affaire depuis l’ouverture du testament de Johnny en février 2018 ! Certes, le fils aîné de l’interprète de Que je t’aime s’est montré moins virulent que sa sœur face à Læticia. Plus mesuré sur les réseaux sociaux, le musicien a pris soin d’éviter de s’épancher dans les médias, laissant la justice faire son travail. « La vie est trop courte, franchement, vient d’ailleurs de confier le chanteur invité à l’émission On refait la télé, sur RTL. Ça ne m’intéresse pas. J’avais besoin de faire certaines choses. Je me suis isolé […]. Déjà, je n’habite pas en France. […] Je suis quelqu’un qui arrive très bien à cloisonner les choses. Tout ce qui est toxique, je l’élimine. » Très digne, le fils de Sylvie Vartan sait raison garder dans cet âpre combat juridique. Mais de là à s’entendre avec celle dont il a tout de même affirmé il y a quelques mois qu’elle ne l’avait pas laissé dire adieu à son père dans ses derniers instants, cela paraissait difficile à imaginer…

D’ailleurs, en réalité, si ces deux adversaires semblent être bien d’accord, c’est sur un tout autre sujet ! Comme nous vous le relations dans notre dernier numéro, Læticia a, le 10 janvier, été très déçue d’apprendre que Mon pays, c’est l’amour, l’album posthume de Johnny, n’était pas nommé aux Victoires de la musique – dont la cérémonie, le 8 février prochain à la Seine musicale de Boulogne-Billancourt, sera retransmise en direct sur France 2.

Après s’être investie corps et âme dans la production de ce disque si émouvant, en tant que directrice artistique, elle espérait que son homme, disparu il y a un peu plus d’un an, obtiendrait l’hommage qu’il méritait, et serait nommé dans la catégorie « artiste interprète » ou dans celle du « meilleur album ».

C’est un fait, ce disque posthume, sorti le 19 octobre 2018, s’est écoulé à 1,5 million d’exemplaires, le plaçant durant plusieurs semaines en tête des ventes dans l’Hexagone ! Ces chiffres n’étant apparemment pas un critère de sélection pour figurer parmi les artistes adoubés par les « Victoires », on peut s’interroger sur les raisons qui ont poussé le jury à éliminer ce monstre sacré de la chanson française. 

Difficile de ne pas remarquer qu’un autre disque posthume, En amont, d’Alain Bashung, disparu il y a bientôt dix ans, a, lui, été sélectionné dans la catégorie « Album de chansons » ! 

Sans aller jusqu’à critiquer le choix des juges qui s’est porté sur l’interprète de Gaby oh ! Gaby, les fans du rocker n’ont pas manqué de s’offusquer de l’absence de leur icône au palmarès, apportant ainsi un soutien massif à Læticia.

Un soutien auquel, indirectement, David Hallyday s’est joint sur les ondes de RTL ! En effet, lorsque le journaliste lui a appris la triste nouvelle et demandé ce qu’il pensait de ce rejet : « Ah bon ? Ça m’étonne beaucoup, oui. C’est étonnant. Il y a toujours des mystères comme ça. »

Et d’ajouter, avec sa discrétion coutumière : « Je suis un peu mal placé pour parler parce que je n’y suis jamais allé. Je me sens un petit peu éloigné de tout ça. Je ne sais pas vraiment comment ça fonctionne. Je ne connais
pas réellement l’impact de cette télé. »

Un aveu d’ignorance qui n’a pas empêché David Hallyday de s’interroger sur le déroulement de ce concours et d’avancer que tout se passait peut-être « en interne » : « Je peux me tromper, a-t-il indiqué. […] J’ai du mal à donner mon avis là-dessus. En tout cas, pour l’album, je trouve ça très surprenant. Il faudrait poser la question. »

Cette question, tout le monde se la pose depuis l’annonce des artistes nommés… Peut-être que Læticia, David et tous ceux qui aiment à la folie les chansons de Johnny obtiendront-ils enfin une réponse lors de la grande soirée des Victoires 2019 du 8 février…

Clara MARGAUX

À découvrir