France Dimanche > Actualités > Læticia et David : Réconciliés !

Actualités

Læticia et David : Réconciliés !

Publié le 7 juin 2018

laeticia-et-david-20180607

Coup de théâtre : un mois après la décision du Tribunal de Nanterre, la veuve et le fils de Johnny calment le jeu…

Passés le choc terrible, la douleur percutante, la colère parfois, et surtout l’incommensurable chagrin qui nous dévore le cœur lorsque l’on perd un être cher, la vie doit reprendre ses droits.

Tous ceux qui, au lendemain de la mort d’un proche, ont vécu ce cauchemar, le savent : il faut bien, le moment venu, panser sa blessure, relever la tête…

Depuis le 5 décembre, nous avons suivi avec tristesse la guerre que se sont livrée Læticia Hallyday et les deux aînés de Johnny, Laura et David.


Une bataille menée par deux camps dévastés par le deuil.

D’un côté, une veuve éplorée, abandonnée, seule désormais avec ses deux petites filles, et de l’autre, ses descendants, les enfants que l’artiste a eus avec Sylvie Vartan et Nathalie Baye, qui s’estiment lésés par les dispositions testamentaires de leur père.

L’on a hâte de voir cesser ce triste spectacle d’une famille qui se déchire.

Ce souhait serait-il en passe d’être exaucé ?

Les deux parties en présence auraient-elles atteint ce point de retour à la vie qui finit par apaiser les esprits et les rancœurs ?

Le drapeau blanc va-t-il être hissé, un mois après la décision du tribunal de grande instance de Nanterre rendue le 13 avril dernier ?

Souvenez-vous, les juges avaient alors tenté de satisfaire tout le monde, d’une part en gelant les seuls actifs immobiliers français de la star et de l’autre en refusant à ses premiers enfants tout droit de regard sur son album posthume.

Læticia, David et Laura avaient paru soulagés par cet arbitrage.

Espoir

Dans l’entourage de celui qui restera à tout jamais l’Idole des jeunes, on s’est également senti heureux de la tournure prise par cette bataille juridique.

Mais le processus est loin d’être terminé, puisqu’une nouvelle audience est prévue ce 24 mai, et la fille du chanteur souhaite parvenir à un accord à l’amiable le 15 juin, jour où Johnny aurait fêté ses 75 ans…

Eddy Mitchell, parrain de Laura et grand ami du chanteur, qui l’a soutenu tout au long de sa maladie, a récemment déclaré au Parisien : « Je pense qu’ils s’arrangeront. Sinon, ils en ont pour dix ans. »

Une opinion que l’on aimerait pouvoir partager…

Car oui, la vie, en apparence, a bien repris ses droits. David est reparti sur les routes de France pour une grande tournée.

Quant à Laura, elle vient tout récemment de dévoiler sur Instagram l’affiche de Thomas, son premier court-métrage en tant que réalisatrice, et dans lequel elle a fait tourner sa mère !

Une immense fierté pour la jeune femme, qui a aussi pu compter sur le soutien indéfectible d’une grande partie de l’opinion depuis le décès de son papa.

Toutefois, quelle n’a pas été sa déception à la lecture des propos d’un internaute excédé, qui exigeait d’elle, il y a peu, de mettre un terme à la guerre des clans entre ses admirateurs et ceux de son ex-belle-mère.

« Laura, pourriez-vous demander à votre groupe de soutien d’arrêter d’insulter gravement Læticia sur les réseaux sociaux, surtout que leurs messages sont truffés de fautes d’orthographe et de grammaire ? […] Vous pourriez constater que les soutiens de Læticia ont l’intelligence de ne pas en faire de même sur votre compte Instagram. »

Une attaque à laquelle la comédienne n’a pas manqué de répliquer : « Je n’ai pas de groupe de soutien. Ce n’est pas mon style ! En revanche, des personnes adorables me soutiennent, mais je ne suis pas maître de cela, désolée. Si vous pouvez dire la même chose de l’autre côté… C’est d’un pathétique ! Belle soirée à vous ! »

Ces échanges prouvent combien, dans cette affaire, les hostilités ne sont en réalité pas encore totalement terminées.

Pourtant, au cœur de cette nébuleuse histoire de succession, demeure un espoir de réconciliation…

Et cet espoir, cela ne vous étonnera pas, c’est tout simplement de la musique qu’il nous vient !

La musique, une passion que Johnny a transmise à son fils, David.

Permettra-t-elle à ceux qui l’aimaient d’enterrer la hache de guerre et de se comprendre mutuellement ?

C’est ce qui semble se profiler depuis que David, en concert à Hardelot dans le Nord, le 12 mai, a fait cette incroyable confidence, au journal La voix du Nord, au sujet de l’album posthume de son père : « J’ai écouté deux titres dans la voiture avec pas mal de bruit derrière, a-t-il expliqué. Ce que je peux vous dire, c’est que la voix de mon père est exceptionnelle, c’est ce qui ressort. On a cette voix riche et forte qu’on retrouve dans tous ses albums. C’est difficile d’en dire plus, car c’était des maquettes [silence]… mais en tout cas, quelle voix. »

Qui lui a confié ces enregistrements, sachant qu’il était établi que David n’avait aucun droit de regard sur ces derniers ?

Est-il possible que Læticia elle-même ait décidé – passant outre la décision de justice – de transmettre à son beau-fils les bandes de travail de cet ultime opus ?

Changement

Aurait-elle, en dépit de tout ce qui a été dit, accédé à la demande de David de viser l’œuvre posthume de son père et, dans cette éventualité, pour quelles raisons ?

Nul ne le sait…

Mais une chose est sûre, à en croire un article paru dans Closer la semaine dernière, la jolie jeune femme a sans doute compris qu’il valait mieux calmer le jeu.

Selon notre confrère, Læticia a fortement réduit son train de vie, sans doute effrayée par une possible défaite judiciaire face à Laura et David.

Fini le jet privé pour ses divers déplacements et les restaurants chers lorsqu’elle est de sortie en famille.

Un changement de régime qui n’est probablement pas pour déplaire à ses deux petites princesses, ravies d’aller au fast-food.

Exit aussi la Maserati de location de Johnny et deux autres voitures qu’il avait tout récemment acquises.

Pour commémorer les cinq mois de la disparition du chanteur, son ami, l’acteur Mickey Rourke a publié une très belle photo souvenir du couple sur Instagram.

Cette délicate attention a fortement ému la ravissante blonde : « J’ai quelques hauts et de véritables bas, a commenté Læticia. Toutes ces premières fois sans mon homme sont extrêmement violentes. La douleur fait, hélas, partie de mon quotidien, je dois apprendre à vivre avec, autant que de vivre sans lui. Il me manque plus qu’on ne peut l’imaginer… »

Et cette douleur ne semble pas près de vouloir la lâcher.

Clara Margaux

Clara MARGAUX

À découvrir