France Dimanche > Actualités > Laeticia Hallyday : Agressée physiquement par un fan de Johnny !

Actualités

Laeticia Hallyday : Agressée physiquement par un fan de Johnny !

Publié le 28 février 2019

En plus des insultes des fans de Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday a dû parfois faire face à des attaques physiques…

C’est une douleur sans fin… Le 5 décembre 2017, le plus grand rockeur français a poussé son dernier soupir.

Quelques mois après ce terrible événement, un vent de reproches de la part des fans de l’artiste s’est abattu sur sa veuve éplorée… et ne cesse encore aujourd’hui de la tourmenter.

En cause ? Bien évidemment, la triste guerre pour l’héritage du chanteur qui l’oppose aux deux grands enfants de Johnny, David Hallyday et Laura Smet.

À de nombreuses reprises, la mère de Jade et Joy a dû essuyer les critiques violentes des fans de son défunt mari, lui reprochant un comportement cupide.

Encore récemment, une vague d’indignation s’est faite entendre lorsque Laeticia Hallyday a fait appel à la justice pour tenter d’interdire la tournée du sosie vocal de Johnny Hallyday, Jean-Baptiste Guégan (plus de détails dans l’édition de France Dimanche en kiosque ce vendredi 1er mars).

 Si l’hostilité des fans de Johnny l’a effrayée à de nombreuses reprises - l’obligeant notamment à venir accompagnée de gardes du corps lors de sa visite à Paris, elle n’est pas nouvelle.


Bien avant le décès de l’interprète de « Allumer le feu », la femme de 43 ans avait dû faire face à de nombreuses attaques violentes.

Lors du concert de son amour à Bercy, Laeticia Hallyday aurait d’ailleurs été victime d’une agression physique selon l’auteur de « Johnny : l’incroyable histoire ». Après avoir proféré un chapelet d’insultes, « des femmes dans le public […] vont jusqu’à lui tirer les cheveux », écrit Eric Le bourhis. Et le biographe de conclure : «  De toute évidence, Laeticia n’est pas encore armée pour affronter le milieu du show-biz ».

Derrière cette haine pourtant, des voix de soutien, plus discrètes, se font encore entendre… C’est elles que Laeticia a souhaité remercier le 5 janvier dernier sur son compte Instagram : « 2018 est désormais derrière nous et je vous remercie du fond du cœur de m’avoir soutenue durant ces longs mois où il a fallu vivre chaque jour une première fois sans celui qui était ce que j’avais de plus cher au monde, où il a fallu vivre ce sentiment d’injustice lié à un départ impossible à accepter dans un monde qui continuait de tourner alors que le mien s’écroulait, mais je n’ai pas sombré grâce à l’amour de mes filles et de mes proches, et grâce au vôtre, grâce à votre amitié qui n’a jamais failli, grâce à vos témoignages qui m’ont toujours nourrie ».

#2018 est désormais derrière nous et je vous remercie du fond du cœur de m’avoir soutenue durant ces longs mois où il a fallu vivre chaque jour une première fois sans celui qui était ce que j’avais de plus cher au monde, où il a fallu vivre ce sentiment d’injustice lié à un départ impossible à accepter dans un monde qui continuait de tourner alors que le mien s’écroulait, mais je n’ai pas sombré grâce à l’amour de mes filles et de mes proches, et grâce au vôtre, grâce à votre amitié qui n’a jamais failli, grâce à vos témoignages qui m’ont toujours nourrie. #2019 s’annonce donc avec cette question qui m’habite... est-il possible de faire un jour le deuil de celui qui était mon double, ma raison de vivre, ma bataille et une promesse pour des lendemains que j’imaginais encore si nombreux? J’ai peine à le croire tant mon homme me manque encore à chaque instant mais pourtant aujourd’hui j’aborde cette nouvelle année avec beaucoup de paix et de sérénité et avec la certitude que même si l’on ne peut remplir le vide, on apprend petit à petit à l’apprivoiser. Je sais où je vais désormais, je sais pourquoi je suis debout. Je sais que les merveilleux moments vécus avec mon homme ces dernières 23 années, personne ne pourra me les voler et que je les chérirai toujours, mais je sais aussi que je vais apprendre à aimer les 25 prochaines, cette vie différente que je construirai pour mes filles dans le souvenir et le respect de ce que leur père m’a montré, de ce qu’il m’a appris. Dans cette vie différente où il faut faire une place au pardon pour trouver la paix, je veux être à la hauteur de notre vie ensemble, je veux être une maman digne et protéger mes amours comme il nous protégeait lui-même, je veux être une femme courageuse comme lui l’a été jusque dans ces derniers moments. Il en sera si fier. Du fond du cœur, je vous témoigne encore ma tendresse et ma reconnaissance pour votre bienveillance, et vous souhaite le meilleur pour cette nouvelle année, je nous souhaite le meilleur car dans cette vie différente votre place auprès de nous est grande et tellement essentielle pour mes filles et pour moi.

Estelle LAURE

À découvrir