France Dimanche > Actualités > Læticia Hallyday : Elle a failli périr noyée !

Actualités

Læticia Hallyday : Elle a failli périr noyée !

Publié le 11 juin 2019

Poussée par-dessus bord, en pleine nuit, Læticia Hallyday commençait à couler...

On le sait depuis longtemps, la veuve de Johnny est une grande amoureuse de la mer et des océans… Fidèle à l’île de Saint-Barthélemy, où son homme repose désormais, Læticia Hallyday ne semble s’épanouir qu’au contact de l’eau, son élément, son havre de paix, sa vie… Mais ce que l’on sait moins, et que l’on vient de découvrir dans un documentaire diffusé le 21 mai sur W9, intitulé Læticia, la vraie histoire, c’est que la maman de Jade et Joy a bien failli mourir, au fond de ces flots si chers à son cœur ! Pire encore, on apprend dans ce film choc que c’est par la main même de celui qu’elle adorait que la somptueuse quadra aurait pu ne jamais survivre à une éprouvante croisière…

La scène se déroule en 1997, pendant la lune de miel du couple, un moment que la jeune fille de 22 ans attend avec impatience depuis son mariage à la mairie de Neuilly-sur-Seine un an plus tôt, mais qui va vite tourner au cauchemar ! Car si, dans la vie « normale », c’est-à-dire la nôtre, cette parenthèse enchantée entre deux âmes sœurs est un voyage intime, dans celle diablement mouvementée du rocker, ce n’est autre qu’une virée entre potes où l’alcool coule à flots. Un bonheur absolu pour le chanteur, mais un désastre total pour sa malheureuse femme…


La jolie blonde avait pourtant découvert un an plus tôt, que lier son sort à l’une des plus grandes stars françaises allait être un métier à plein temps, un travail de chaque instant qui allait lui demander patience et abnégation. En effet, le volage Johnny, amoureux des femmes et de la fête, n’a pas attendu longtemps après s’être fait passer la bague au doigt, pour succomber aux charmes d’une autre jolie demoiselle, une certaine Vanessa rencontrée en Arizona. 

Petit hic pour le tout jeune marié : un journal l’apprend et décide de faire sa « une » avec une photo des deux tourtereaux clandestins ! Un cliché que Johnny veut à tout prix cacher à sa jeune épousée…

C’est ainsi que, en dépit d’une météo très mouvementée et alors qu’on lui déconseille de larguer les amarres, il décide d’emmener Læticia et, bien sûr, quelques amis, pour une grande virée en bateau. Son but ? Éloigner sa chère et tendre de la terre ferme et de toutes communications, afin de l’empêcher de découvrir la couverture du magazine en question. La promenade tourne évidemment à la catastrophe, un enfer au cours duquel tous ceux qui avaient pris la mer ont cru voir arriver leur dernière heure !

Hélas, cette dangereuse excursion ne suffira pas à cacher la vérité à la belle innocente. André Boudou, qui a eu le temps, lui, de prendre connaissance de la tromperie de son gendre, en informera sa fille. Mais cette trahison ne la découragera pas de poursuivre son chemin au côté de cet homme qu’elle a juré d’aimer jusqu’à la fin, pour le meilleur, mais aussi pour le pire.

Le pire, justement, ne tarde pas à se présenter, lors de cette fameuse lune de miel que nous évoquions en débutant cet article. Une fois encore, la croisière en duo tourne à la balade en groupe, avec une bande d’amis qui monte à chaque escale à bord du bateau de Johnny. Et c’est, à chaque arrêt l’occasion d’un verre de plus pour la star, et de la révélation, pour celle qui n’est encore qu’une gamine, d’une facette bien sombre de son mari…

« Elle découvre quelqu’un qui est réellement alcoolique, affirme le journaliste Mathieu Alterman dans Læticia, la vraie histoire (Plon). Johnny Hallyday était malade, c’était un alcoolique ! C’était quelqu’un qui, à partir de 16 heures, tous les jours, n’était plus gérable. » Et d’ajouter : « Il n’a pas l’alcool gai, il devient très agressif avec les gens qu’il aime, avec tous les membres de son entourage. » « Y compris avec Læticia, confirme Marion Alombert, rédactrice en chef de Voici. Il pouvait même devenir dangereux. »

Cette menace latente, celle qui finira par dompter le fauve va en faire les frais lors de cette fameuse lune de miel. Le couple s’arrête à Saint-Barth et dîne en compagnie de quelques amis, dont André Boudou. 

Au cours du repas, le ton monte entre les deux hommes, et le rockeur lance à son beau-père « Toi tu es mon con ! » Boudou, furieux, quitte la table. Très fâchée contre son mari, la femme de Johnny lui demande de s’excuser, mais au lieu de faire profil bas, il réagit violemment : « Il lui dit : “Toi, ta gueule !” raconte Laurence Pieau, auteur d’un livre sur la maman de Jade et Joy. Et il la prend, puis la fout à l’eau. »

Johnny est tellement ivre qu’il ne va rien faire pour sauver sa femme, interdisant même à ses invités de lui venir en aide ! « L’équipage veut la remonter et Johnny dit : “Non, laissez-la !” », confie encore Laurence Pieau. C’est finalement le capitaine du bateau qui la sortira des flots ténébreux et la ramènera à bord…

Souvent humiliée, effrayée par les écarts de comportement de l’amour de sa vie, la tendre Læticia ne lui en tiendra pourtant jamais rigueur. Cherchant simplement à l’aider, et ce jusqu’à la fin, à combattre ses sombres démons…

Clara MARGAUX

À découvrir