France Dimanche > Actualités > Laeticia Hallyday : Elle a perdu une bataille !

Actualités

Laeticia Hallyday : Elle a perdu une bataille !

Publié le 3 octobre 2019

Deux ans après la mort de son mari Johnny Hallyday, Laeticia Hallyday se retrouve incapable de faire respecter ce qu’elle affirme être ses dernières volontés.

Plus de deux ans après sa mort, le Taulier continue de voir son repos éternel troublé. Dernier épisode en date ? La suspension de l’exhumation de son corps exigée par Laeticia Hallyday.

À la demande des avocats de la fille aînée du rocker, le président du conseil territorial de l’Ile Saint Barthélémy, Bruno Magras, a été contraint de surseoir cette opération décidée de longue date.

Peu de temps après la disparition de son époux, Laeticia Hallyday avait, en effet, obtenu l’autorisation nécessaire pour déplacer l’interprète d’Allumer le feu dans un caveau familial, situé à quelques pas de sa sépulture actuelle

Furieuse, la fille de Nathalie Baye n’a pas tenté de dissimuler son ressentiment sur les réseaux sociaux. « Mon père va être exhumé et je l’apprends par la presse. Quand sera respecté notre lien filial, écrit-elle, outrée et blessée. Des promesses faites face caméra mais dans la réalité rien. Son entourage artistique réinventé et on me parle des volontés de mon père ! Son entourage juridique maintenant avec des changements toutes les 3 semaines et un fraudeur au commande ! ».


L’avocat de la comédienne, Maître Emmanuel Ravanas, précise : « Laura Smet n’est pas opposée à tout projet de sépulture mais à condition d’être préalablement consultée »

De son côté, la mère de Jade et Joy s’estime être dans son bon droit. En légende d’une photographie d’un moment de recueillement familial sur la tombe de Johnny, elle s’insurge : « La décence voudrait que l’on m’épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari. J’ai informé David et Laura de cette volonté de Johnny en novembre 2017 à la clinique Bizet ».

Un projet mémoriel qui risque bien de devoir attendre une éternité puisqu’il doit obtenir l'aval unanime des héritiers de Johnny Hallyday, en guerre ouverte depuis de longs mois.

La décence voudrait que l’on m’épargne du débat relayé par les médias concernant la mise en place du caveau familial que souhaitait mon mari. J’ai informé David et Laura de cette volonté de Johnny en novembre 2017 à la clinique Bizet. Il n’y a aucune exhumation. Oser l’écrire, le dire publiquement est une honte. Le deuil est un épreuve suffisamment longue et douloureuse pour accepter que celui ci soit jeté en pâture, instrumentalisé, sans éthique, sans respect, sans aucune compassion. Voilà 18 mois que la mémoire de mon homme est bafouée, son histoire réécrite chaque jour. Cela suffit. À tous les mensonges j’imposerai la vérité. Pour Johnny, mes filles et pour moi même.

Une publication partagée par Laeticia Hallyday (@lhallyday) le 27 Août 2019 à 9 :43 PDT

Estelle LAURE

À découvrir