France Dimanche > Actualités > Laeticia Hallyday : Johnny l'a menacée avec un revolver !

Actualités

Laeticia Hallyday : Johnny l'a menacée avec un revolver !

Publié le 12 mai 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

L’indétrônable Johnny est mort en décembre 2017. Il a laissé derrière lui des millions de fans éplorés, quatre enfants et une femme inconsolable. Mais si le rocker était adulé, il cachait aussi une sacrée part d’ombre...

Il était l’idole de toute une génération. Un monstre sacré de la musique. Pourtant, Johnny n’a pas toujours été facile à vivre. Et s'il y en a bien une qui paie les excès en tout genre du tôlier, c’est bien sa veuve, Laeticia. Il faut dire que la star lui a laissé une dette considérable à régler au Fisc. Mais ce n’est pas la seule frasque que la jeune femme a dû subir durant ses années de mariage.


C’est Marc Francelet qui, le premier, a lancé un pavé dans la mare en révélant la face cachée du chanteur. Marc est un ami de toujours. Depuis leurs 13 ans et pendant près de cinquante ans, il a été le bras droit de Johnny, l’ami fidèle qu’on appelle à la rescousse quand cela va mal et celui à qui on confie les secrets. C’est dans Paris Match que Marc a raconté l’inconcevable.

Alors qu’on imaginait tous que le couple Laeticia, Johnny nageait dans le bonheur, la réalité était bien différente. C’est ainsi qu’une nuit, après une violente dispute, le rockeur a appelé Marc au secours à son domicile de Marne-la-Coquette. "Viens, viens, Marc, j'ai fait le con avec un colt". Tels sont les mots de Johnny lorsqu’il a appelé Marc.

"Sur l'instant, j'ai cru qu'il avait buté quelqu'un", se souvient son ami. Marc se rend sur les lieux, au beau milieu de la nuit. Il trouve alors la star “errant comme un zombie, psalmodiant qu'il aime sa femme en se frappant la poitrine". Il explique qu’à ce moment, il n’a pas eu d’autres choix que de confisquer le pistolet et repartir chez lui, “crevé” par cette nuit rocambolesque.

Décidément, la vie avec Johnny n’a pas dû être de tout repos.  

Andréa Meyer

À découvrir