France Dimanche > Actualités > Læticia Hallyday : La vidéo qui la fait trembler !

Actualités

Læticia Hallyday : La vidéo qui la fait trembler !

Publié le 18 septembre 2019

Læticia Hallyday qui a perdu la première manche du procès l’opposant à David et Laura pourrait perdre la seconde… à cause de Johnny.

L’anniversaire d’un enfant est un moment important dans une vie de parents. Il leur rappelle ce jour plus ou moins lointain où l’arrivée de ce petit être a chamboulé leur existence, lui donnant un sens, leur révélant ce sentiment absolu et sans condition qu’est l’amour parental.

Comme nombre de mamans, Læticia Hallyday n’a pas manqué cette occasion de témoigner à Jade, son aînée, qui, ce samedi 3 août, fêtait ses 15 ans, l’immense amour qu’elle lui porte. Cette petite fille, Johnny et elle étaient allés la chercher au Vietnam, en novembre 2004. Le photographe Daniel Angeli se rappelle avec émotion cette minute où le chanteur a pris le bébé dans ses bras : « On a vécu quelque chose de très très très fort, qu’on ne peut pas expliquer. »

Ce souvenir si précieux est sans doute un de ceux auxquels s’accroche Læticia depuis la mort de son homme, le 5 décembre 2017. Pour Jade, devenue une magnifique adolescente, et sa sœur Joy, adoptée en 2008, elle se doit de survivre à son chagrin, de continuer à aimer, coûte que coûte, cette existence où l’absence de son époux a laissé un si grand vide…

Læticia le sait, ses deux petites chéries lui ont été d’un grand secours dans ce deuil qu’elle n’en finit pas de porter, la nourrissant de leur tendresse et de leurs attentions. C’est en tout cas ce que l’on perçoit dans le bouleversant message d’anniversaire qu’elle a adressé à Jade pour ses 15 printemps : « Je repense à ces premiers instants où j’ai été maman, où tu as bouleversé la vie de ton papa et la mienne. […] Quinze ans que tu as révolutionné nos vies pour leur donner le sens qu’il leur manquait tant. Quinze ans que tu es ma fierté, mon bonheur, ma lumière… Quinze ans d’un amour si fort qu’il n’existe aucun mot qui puisse le décrire. Ta maman qui t’aime comme elle respire. »


Cette relation quasi fusionnelle avec ses deux filles, la veuve en a plus besoin que jamais, en cette année 2019 où, un an et demi après la disparition de l’idole des jeunes, la bataille autour de son héritage continue de faire rage. 

Souvenez-vous, depuis l’ouverture du testament, qui fait de Læticia, Jade et Joy les uniques héritières de Johnny, les deux aînés du chanteur, David et Laura, réclament que soit appliqué le droit français pour régler la succession, déshériter ses enfants étant interdit dans notre pays.

Le 28 mai dernier, les juges du tribunal de Nanterre ont donné raison au fils de Sylvie Vartan et à la fille de Nathalie Baye. Obtiendront-ils ce qu’ils souhaitent ? Laura rêverait en effet de récupérer la villa Savannah à Marnes-la-Coquette, où la star a vécu ses derniers instants, un pourcentage sur ses albums ainsi que certains objets lui ayant appartenu. Quant à David, il aimerait toucher les mêmes royalties que son père sur les disques auxquels il a participé, notamment Sang pour sang (deux millions d’exemplaires vendus). En outre, tous deux voudraient partager avec leur belle-mère, Jade et Joy la gestion du droit moral des œuvres de leur père…

Læticia, elle, n’a jamais voulu qu’une chose : respecter les dernières volontés de son mari. Et si elle a perdu la première manche de cette bataille l’opposant à David et Laura, elle ne s’avoue pas vaincue pour autant, puisqu’elle a fait appel de la décision des juges, le 8 juillet. Pour mettre toutes les chances de son côté, elle a également décidé de changer d’avocat, remplaçant Me Ardavan Amir-Aslani, chargé jusqu’alors de la défendre, par trois ténors du barreau, Mes David Gordon-Krief, Alain Scheuer et Gilles Gauer, ces deux derniers étant des proches de son papa, André Boudou…

Et ils ne seront pas trop de trois pour la conseiller dans la nouvelle attaque qui se profile à l’horizon pour la veuve ! Mais cette fois, ce ne sont ni Laura ni David qui lui mettent des bâtons dans les roues, mais Johnny lui-même ! En effet, comme l’avait évoqué la journaliste Léna Lutaud, dans son livre Ils se sont tant aimés, paru en novembre dernier chez Albin Michel, l’interprète de Noir c’est noir aurait toujours vu en David son héritier musical. Et s’il ne l’a pas stipulé dans son testament, il le lui a en tout cas dit de vive voix au cours d’une conversation en tête-à-tête.

Cette discussion, le père et le fils l’ont eue en 2015, lors d’une visite de David à la villa Savannah alors que Læticia était absente. Enregistrée pour le plaisir, et retrouvée depuis, elle apparaît dans le documentaire exclusif intitulé Hallyday par Hallyday que TF1 s’apprête à diffuser d’ici la fin de l’année. On y entend Johnny déclarer à son fiston : « Il n’y a que toi qui peux gérer le droit moral. »

Cette phrase, véritable coup de poignard dans le dos de la veuve, pourrait remettre bien des choses en question ! Du pain bénit pour les avocats de David et Laura. Nul doute qu’ils utiliseront cet enregistrement lors de la prochaine audience attendue en 2020 à la cour de Versailles. Suffira-t-il à rendre caduc tout ou partie du testament de Johnny ? Il est trop tôt pour le dire.

Læticia a quelques mois pour préparer sa contre-attaque. Plus seule que jamais, elle sait néanmoins que dans cette nouvelle épreuve, elle peut compter sur l’indéfectible amour de Jade et Joy…

Lili CHABLIS

À découvrir