France Dimanche > Actualités > Læticia Hallyday : Le document choc qui l’accable !

Actualités

Læticia Hallyday : Le document choc qui l’accable !

Publié le 23 septembre 2018

Alors qu’elle s’apprête à assurer la promotion de l’ultime disque du rocker, Læticia Hallyday affronte de terribles révélations.

C’est un véritable coup de massue. Le genre de nouvelle qui vous casse les jambes et vous coupe le souffle aussitôt. Pour Læticia, c’est même la perspective de devoir continuer à vivre le même cauchemar encore et encore.  Ce cauchemar vient gâcher une rentrée qui avait pourtant si bien commencé…


D’abord grâce à l’annonce officielle de la sortie du 51e album de l’homme qu’elle a tant aimé, et dont elle s’apprête à assurer la promotion.

Un disque de dix chansons, intitulé Mon pays c’est l’amour, dont la pochette a même été dévoilée, que les fans s’arracheront dès le 19 octobre prochain.

La maman de Jade et Joy pouvait légitimement espérer que le rock reprenne enfin ses droits, et sonne du même coup la trêve d’un tourbillon familial et d’une tempête médiatique qui l’use depuis des mois. Car cette rentrée était aussi pour elle l’occasion de prendre un nouveau départ. Un vrai ! Après un été passé à se recueillir, mais également à se reconstruire, avec ses filles comme avec ses amis, la veuve de Johnny semblait enfin capable de reprendre goût à la vie.

Arrivée début juillet sur l’île de Saint-Barthélemy, elle n’a évidemment pas manqué de visiter chaque jour la tombe de celui qu’elle appelait si tendrement « Mamour ». Le 3 septembre, elle s’y est rendue d’ailleurs une dernière fois pour lui dire au revoir, avec toute l’émotion que l’on imagine…

Une scène bouleversante à laquelle a assisté un couple de touristes présents ce soir-là au cimetière, et auprès de qui Læticia se serait confiée : « C’est un vrai moment de communion, très important pour moi… On pleure, on rit, on l’honore. C’est très dur de partir, de le quitter […] J’ai passé une nouvelle étape dans le deuil, j’avance au jour le jour, pas à pas. » Mais elle continue d’avancer. Toujours.

Pour elle, pour ses filles, comme pour la mémoire de Johnny, Læticia ne peut plus s’effondrer. Elle le sait. Après avoir rallié dans la foulée Los Angeles, où Jade et Joy ont fait leur rentrée, elle préparait donc tranquillement, à distance, son grand retour en France, prévu pour début octobre.

Dans un cliché posté sur Instagram, le week-end dernier par Sylviane Destaillats, la nounou de ses filles, on découvrait ainsi la belle blonde tout sourire, radieuse, entourée par sa tribu. Sauf que son retour en métropole, déjà bien compliqué par tous les aspects affectifs que l’on imagine, s’annonce bien plus pénible que prévu !

En effet, pour ceux qui l’auraient oublié, Læticia n’y a pas mis les pieds depuis les obsèques de Johnny, soit le 9 décembre dernier. Elle s’était envolée dès le lendemain de la cérémonie donnée à la Madeleine pour organiser l’inhumation à Saint-Barth’, dans les conditions que nous connaissons… Alors, revenir aujourd’hui, pour probablement séjourner trois semaines dans la maison de Marnes-la-Coquette, doit être un projet qui lui tord le ventre.

Il est en effet aisé d’imaginer ce qu’elle peut ressentir à l’idée de s’installer à l’endroit même où l’homme de sa vie a rendu son dernier souffle… Mais comme si cela ne suffisait pas, l’annonce d’une nouvelle échéance, il y a quelques jours, lui a probablement glacé le sang ! Il s’agit d’informations dont nous avons eu connaissance, révélées par deux journalistes qui ont enquêté pendant des mois sur cette sulfureuse affaire d’héritage.

Sortant en librairie le 14 novembre prochain et intitulé Main basse sur Johnny (éditions l’Archipel), l’ouvrage promet de lever le voile et, selon le communiqué de l’éditeur, de « révéler les dessous de l’imbroglio médiatico-­judiciaire qui entoure la succession de l’idole préférée des Français ».

Rien que ça ! Il y serait notamment question du « clan Boudou », dont est issue Læticia, ainsi que des « manœuvres entreprises depuis des années pour capter l’héritage de Johnny au détriment de ses premiers enfants ». Des mots bruts, lourds de sens… et dont on attend désormais toute la résonance.

L’ouvrage promet en outre de nous éclairer sur la véritable emprise qu’exercerait sur Læticia Sébastien Farran, pourtant considéré comme l’un des hommes de confiance de Johnny… Qui est-il vraiment ? Un compagnon, un manipulateur ou simplement un ami, victime de ce drame familial et de la machine médiatique qui se déchaîne depuis la mort de Johnny ?

Une chose est sûre, quelles que soient les réponses qu’apporte ce livre, Læticia doit certainement les attendre avec la peur au ventre. Va-t-elle encore avoir à se défendre, seule, face à tous ceux qui hurlent avec les loups depuis le début ?

À l’heure où nous écrivons ces lignes, ce ne sont pas les interrogations qui doivent lui manquer. D’autant que, le 22 novembre prochain, soit une semaine après l’explosion de cette bombe, s’ouvrira l’audience qui s’apprête à aborder les questions tant attendues de la succession contestée par Laura et David.

Et face à la déferlante qui la guette, sera-t-elle capable de défendre le dernier disque de son homme avec toute la force et tout l’amour qu’elle voudrait ? 

Edwin FORESTHAL

À découvrir