France Dimanche > Actualités > Læticia : Les hostilités reprennent !

Actualités

Læticia : Les hostilités reprennent !

Publié le 11 mars 2019

Fini le silence médiatique et la discrétion affichée, la veuve du rocker reprend la main. Première visée : Sylvie Vartan.

C’est devenu sa bataille, sa façon d’être fidèle à la mémoire de son homme… Dernière épouse et unique héritière du chanteur, auprès de qui elle a vécu vingt-deux années de bonheur, Læticia entend contrôler tout ce qui concerne de près ou de loin son grand amour. Un combat qu’elle ne gagne pas toujours. Elle qui n’apprécie pas du tout le projet de l’artiste russe Alexey Blagovestnov, une statue géante représentant le chanteur disparu sur sa Harley-Davidson, n’a rien pu faire pour empêcher sa réalisation. Cette œuvre titanesque va en effet être exposée en France, non dans la capitale, comme initialement prévu, mais à Linas, dans l’Essonne. Un « coup de maître » selon François Pelletant, maire de la ville. « Notre municipalité a réussi à s’attribuer le projet de statue au nez et à la barbe de Paris », vient-il de déclarer.


Un camouflet pour la jeune veuve, qui ne baisse pas les bras pour autant. Au côté de Sébastien Farran, dernier manager de Johnny dont elle est proche, elle se bat pour faire respecter son droit moral sur la gestion de l’œuvre de son époux, et n’a pas hésité à saisir la justice pour faire annuler la comédie musicale L’idole des jeunes, programmée en décembre prochain au Casino de Paris.

Ce spectacle, qui réunit une trentaine d’artistes et retrace en vingt-cinq chansons l’extraordinaire carrière du rocker décédé, aurait en effet été monté sans l’accord de sa veuve, comme l’a indiqué Sébastien Farran dans Le Parisien : « La production n’est jamais entrée en contact avec nous. Nous ne cautionnons pas ce spectacle. Et pour cause, nous ne connaissons toujours pas son contenu. Johnny Hallyday étant une marque commerciale, elle ne peut s’utiliser comme cela. Le fait de ne pas le nommer dans un spectacle qui relate sa vie ne signifie pas que l’on n’utilise pas la marque. » 

Quant au producteur de ce grand show, David Michel, s’il se dit prêt à discuter avec Farran, il affirme que le propriétaire du Casino de Paris s’est assuré que tout était en règle avant de lui louer la salle.

Autres concerts dans le collimateur de Læticia et de son acolyte, ceux de Jean-Baptiste Guégan, sosie vocal de Johnny et grand gagnant de la dernière édition de La France a un incroyable talent. Le jeune prodige de 35 ans, qualifié par Marianne James de « réincarnation » du chanteur disparu, a déjà une tournée prévue à travers l’Hexagone, dont plusieurs Zénith.

Rien ne dit toutefois s’il pourra monter sur scène pour rendre hommage à son maître. Car, comme pour le show musical L’idole des jeunes, la veuve et Sébastien Farran, que Guégan aurait omis de contacter, ont fait appel à la justice pour empêcher la tournée…

Mais parmi toutes les batailles que mène Læticia pour préserver la mémoire de Johnny, il en est une qui lui importe par-dessus tout de gagner. C’est celle l’opposant à Sylvie Vartan. 

Ce n’est un secret pour personne, les relations entre les deux femmes ont toujours été tendues. Bien avant la disparition du rocker, l’interprète de J’ai un problème avait eu des mots très durs envers la veuve de Johnny. « Vous pensez voir Boucle d’Or, mais cette fille, c’est Margaret Thatcher », aurait-elle lâché lors d’un dîner auquel assistaient Michel Sardou et Anne-Marie Périer.

Elle s’était également opposée, en vain, à la décision prise par la jolie blonde d’inhumer Johnny sur l’île de Saint-Barthélemy. Mais, depuis que le rocker a fait de Læticia son unique héritière, c’est une véritable guerre que se mènent les deux femmes. Dans le procès qu’ont intenté, en février 2017, les deux aînés du chanteur contre leur belle-mère, Sylvie a toujours pris ouvertement parti pour son fils.

Pourtant, ces derniers temps, les tensions semblaient s’être apaisées. Notamment, depuis que David et Laura avaient obtenu, le 18 décembre, le gel de 37,5 % des royalties sur les œuvres de Johnny. Un compromis entre les membres de cette famille brisée était-il sur le point d’être trouvé ? La nouvelle passe d’armes entre Læticia et Sylvie laisse hélas présager du contraire !

Souvenez-vous : dans son dernier spectacle, la mère de David rendait un vibrant hommage à Johnny, évoquant leurs « tendres années », et régalant le public d’un duo confondant avec l’hologramme de son cher disparu. En novembre dernier, elle sortait l’album Avec toi, dans lequel elle reprend les plus grands titres de la star, de Je te promets à Retiens la nuit, en passant par Que je t’aime.

La chanteuse a décidé d’aller plus loin encore, en interprétant ces tubes sur la scène du Grand Rex, à Paris, lors d’un nouveau concert programmé le 23 octobre prochain. Sans, et c’est là où le bât blesse, consulter Læticia ! 

Furieuse, cette dernière, épaulée par Sébastien Farran, aurait donc une fois de plus tenté de faire interdire ce récital ! Si l’on ne sait pas encore qui aura gain de cause, une chose est certaine : à quelques jours de l’audience prévue à la cour de Los Angeles, le 19 mars, dans le cadre du procès intenté par David et Laura à leur belle-mère, le clan Hallyday ne semble pas près d’enterrer la hache de guerre…

Lili CHABLIS

À découvrir