France Dimanche > Actualités > Laetitia Casta : Fan des Gilets Jaunes !

Actualités

Laetitia Casta : Fan des Gilets Jaunes !

Publié le 25 janvier 2019

Laetitia Casta est bouleversée par le combat de ces révoltés…

Depuis plusieurs décennies, cette beauté corse incarne le luxe et la volupté. Et, d’un naturel plutôt discret, l’ex-top, reconvertie avec succès comme comédienne, ne s’était jusqu’à présent jamais exprimée à propos de sujets ne concernant pas son univers. Cependant, en pleine promotion de L’homme fidèle, réalisé par Louis Garrel (son mari dans la vie, qui lui donne par ailleurs la réplique dans le film), l’actrice a fait une exception à la règle.

Dans un entretien accordé au quotidien Libération, celle qui fut l’égérie d’Yves Saint Laurent s’est en effet lâchée comme jamais. « Tout à coup, elle laisse échapper une larme », écrit son intervieweur.

Et devinez ce qui a bien pu susciter une telle réaction de la part de la native de Lumio, dont la beauté solaire brille le jour comme la nuit ? Eh bien, aussi surprenant que cela puisse paraître, cet accès subit d‘émotion est lié au mouvement social qui agite la France depuis la mi-novembre. « Les “gilets jaunes”, c’est nous, affirme l’actrice, très émue, avant de préciser : « Les ronds-points, je viens de là. J’ai vu mes parents galérer. Je suis fière de ce qu’ils ont fait et de la façon dont ils nous ont éduqués, mais ce n’était pas facile tous les jours. » Laetitia, qui n’a pas oublié d’où elle vient, se remémore des souvenirs douloureux, quand sa mère lui demandait de « casser [sa] tirelire pour aller chercher du pain ». 

Alors, bien sûr, cela fait longtemps que cette ravissante quadragénaire ignore les fins de mois difficiles. Mais cela ne l’empêche pas de se sentir solidaire de ceux pour qui le hasard n’a pas bien fait les choses. Une attitude qui, quoi que l’on puisse penser par ailleurs de cette révolte initiée par la hausse des prix du carburant, prouve que cette mère de trois enfants garde les pieds sur terre et le cœur sur la main.

Elle tient aussi à évoquer le rôle des femmes dans ce mouvement, heureuse de les voir « aussi nombreuses sur les ronds-points », soulignant par ailleurs que ses sœurs d’armes se montrent souvent « plus concrètes et plus sincères » que leurs homologues masculins. Et la belle insulaire sera peut-être la première à faire des gilets jaunes un must des accessoires de mode. Rendez-vous à Cannes en mai prochain ?

Clara MARGAUX

À découvrir

Sur le même thème