France Dimanche > Actualités > Laëtitia Milot : À l’épreuve du deuil

Actualités

Laëtitia Milot : À l’épreuve du deuil

Publié le 8 janvier 2015

Le 3 décembre dernier, Laëtitia Milot, l’interprète de Mélanie dans “Plus belle la vie”, a perdu une� compagne� qui savait lui rendre l’existence plus douce.

Dans la vie, rares sont les êtres capables de nous apporter réconfort et chaleur. Notre famille, nos amis, mais aussi, pour nombre d’entre nous, des animaux, petits ou grands, chiens ou chats, poissons, chevaux, peu importe… Ils veillent sur nous comme nous veillons sur eux, et l’amour qu’ils nous donnent est essentiel.

La ravissante Laëtitia Milot, qui incarne Mélanie dans la série de France 3 Plus belle la vie, est la première convaincue de la force de cet amour. Élevée avec des bêtes depuis toujours, comme elle vient de le confier à notre confrère Télé Loisirs, paru le 8 décembre dernier, l’actrice ne conçoit pas la vie sans eux. Entre la comédienne et ses petits chéris, l’histoire remonte même à sa naissance, puisque lors de son arrivée sur terre, la chienne Polka, qui faisait déjà partie de sa famille, restait des heures collée à son berceau ! Elle aura été sa « compagne de jeux » plus que ses deux frères, bien plus âgés que la petite fille.

Mais si la jolie jeune femme connaît le bonheur de ces liens privilégiés, elle sait aussi que cette affection peut être aussi dévastatrice quand ces compagnons irremplaçables nous quittent. Et c’est, hélas, l’épreuve qu’elle traverse aujourd’hui.

Mercredi 3 décembre dernier, son cœur s’est brisé quand sa chienne chérie, sa belle et si fidèle Kalie, berger allemand femelle âgée de 3 ans et demi, est morte. Au moment où la comédienne se confiait à Télé Loisirs, l’animal était encore en vie : « Elle a malheureusement un souci de santé, expliquait-elle alors. Nous vivons un moment très difficile, mais elle est entourée de tout notre amour. » Cet amour a certainement permis à sa chienne de partir paisiblement. Pour autant, le chagrin de Laëtitia est loin d’être apaisé.

Kalie accompagnait partout sa jeune maîtresse © capture d'écran
Kalie accompagnait partout sa jeune maîtresse

Inséparables

C’est peut-être pour mieux supporter sa peine que la jeune femme a partagé sa détresse sur les réseaux sociaux : « C’est avec une profonde tristesse qu’on vous annonce que Kalie, notre rayon de soleil et fidèle compagnon, repose en paix. En décembre 2013, nous avions détecté un lymphome, nous nous sommes battus à ses côtés avec un traitement accompagné de chimio. Elle a pu vivre confortablement grâce à ce traitement jusqu’à aujourd’hui, mercredi 3 décembre. Merci à Kalie pour tous ces moments de bonheur, d’amour et d’authenticité. Notre quotidien sans elle va être difficile. » Les admirateurs de l’actrice ont été très touchés par cette cruelle disparition. D’autant plus qu’ils savent ce que Kalie représentait pour elle.

Laëtitia Milot avait accueilli tout bébé ce chiot qui allait devenir sa fidèle et inséparable compagne. « Elle vient avec nous au restaurant et m’attend devant la cabine d’essayage des magasins. Elle aime partager mes séances photos », expliquait la ravissante brune, toujours dans Télé Loisirs. Oui, Kalie était vraiment inséparable de Laëtitia. Comme le démontre un film de plus de six minutes, posté sur les réseaux sociaux par l’actrice, où l’on découvre sa chienne depuis ses premiers mois jusqu’à aujourd’hui.

La jolie Mélanie dans
La jolie Mélanie dans "Plus belle la vie" © ivy_nichols

Cœur

Leur relation était si forte que, lorsque Laëtitia a dû subir une grave opération, il y a trois ans, sa chienne a su la rassurer. Comme elle l’a confié à plusieurs reprises dans la presse, la comédienne souffre en effet d’endométriose, une maladie gynécologique que les spécialistes n’ont pas encore bien comprise, qui peut entraîner infertilité et de très grandes souffrances.

Cette intervention n’offrait aucune garantie de résultat, et l’on peut imaginer à quel point Laëtitia Milot était angoissée. La présence de sa chienne a été déterminante pour la jeune femme : « La veille, je paniquais, je pleurais dans ma chambre, et Kalie est venue me consoler, me câliner. »

Aujourd’hui, c’est elle qui a câliné sa Kalie jusqu’à la fin, l’entourant de toute sa tendresse. Et, pour clore cet adieu, mieux vaut sans doute laisser les derniers mots à la jeune femme, ceux avec lesquels elle rend hommage à sa chienne disparue sur Facebook.

Ils sont d’un autre grand amoureux des animaux, Alphonse de Lamartine, et traduisent bien le sentiment qu’éprouve Laëtitia Milot : « On n’a pas deux cœurs, l’un pour l’homme, l’autre pour l’animal… On a du cœur ou on n’en a pas. »

Laurence Paris

À découvrir