France Dimanche > Actualités > Laëtitia MIlot : Le cauchemar continue !

Actualités

Laëtitia MIlot : Le cauchemar continue !

Publié le 14 septembre 2018

millot-laetitia-20180830

Laëtitia MIlot était tout à son bonheur d’avoir donné la vie à sa petite Lyana. Mais hélas…

Depuis le 14 mai dernier, tous ceux qui aiment l’une des stars de la saga marseillaise de France 3, Plus belle la vie, ont toutes les raisons de se réjouir pour leur idole.

Car ce jour-là a été, sans nul doute, le plus beau dans l’existence de celle qui joue la serveuse Mélanie Rinato dans le bar du Mistral.

Cinq ans après avoir révélé être atteinte d’endométriose et dix ans après que les médecins lui ont diagnostiqué cette maladie qui réduisait ses chances de devenir mère un jour, la comédienne donnait naissance à une adorable petite fille, Lyana.


Pour la jeune femme et son mari, Badri, épousé en 2007, mais aussi pour tous ses fans, qui avaient suivi l’angoissant feuilleton de sa quête de maternité, il s’agissait bien là d’un petit miracle.

Car pour réaliser son vœu le plus cher, donner la vie, Laëtitia Milot avait dû effectuer un vrai parcours du combattant.

Une bataille harassante, où l’abattement succédait souvent à l’espoir, cette lueur à peine perceptible qui la guidait dans les moments difficiles, quand l’envie de tout laisser tomber la taraudait.

Allaitement

Mais jamais la ravissante brune n’a rendu les armes, ainsi qu’elle le racontait, bien avant cet heureux dénouement, dans son livre Le bébé, c’est pour quand ?, publié en 2016 chez Michel Lafon.

Et voilà que deux ans plus tard, au printemps dernier, elle tenait dans ses bras la magnifique récompense de sa ténacité, Lyana, sa jolie princesse.

L’enfant se portant à merveille, on aurait pu croire que le pire était derrière Laëtitia et Badri, tout à leur bonheur de pouponner.

Après une naissance par césarienne, la maman a certes été, en toute logique, un peu fatiguée.

Mais le baby blues lui a été épargné, et elle a déjà récupéré, se remettant même au vélo et à la natation, avant de s’entraîner avec un coach personnel dès la rentrée.

Tout semble donc aller pour le mieux dans le meilleur des mondes pour l’actrice.

Et pourtant, à en juger par ses récentes déclarations à l’hebdomadaire Gala, son cauchemar continue !

Un nouveau problème de santé serait-il venu obscurcir le ciel bleu azur dans lequel Laëtitia semblait flotter sur son petit nuage ?

Ce souci serait-il lié à son endométriose ?

À cette dernière question, nul ne peut répondre avec certitude.

Toujours est-il que cette mère attentionnée a souffert de ne pas pouvoir allaiter à cent pour cent Lyana.

« J’ai dû alterner avec les biberons, car je n’avais pas assez de lait, a-t-elle expliqué. Je sais que sur les réseaux sociaux certaines personnes ont prétendu que ce n’était pas possible et ça m’a blessée, car je vous assure que j’ai tout fait pour allaiter mon enfant. »

Nous n’en doutons pas un instant, et gageons que cette petite ombre au tableau ne voilera pas sa joie d’être devenue mère, le rôle qu’elle souhaitait plus que tout autre interpréter.

Claude LEBLANC