France Dimanche > Actualités > Laëtitia Milot : “Repose en paix mon Satinou adoré”

Actualités

Laëtitia Milot : “Repose en paix mon Satinou adoré”

Publié le 14 septembre 2019

Laëtitia Milot a appris la triste nouvelle alors qu’elle se trouvait à 9 386 kilomètres, dans l’Océan indien.

Passer l’hiver austral dans l’océan Indien, sur l’île de La Réunion, avec sa petite Lyana, née en mai 2018, tel était le programme de Laëtitia Milot, la célèbre Mélanie du feuilleton de France 3, Plus belle la vie. Et si ce n’était pas pour bronzer et profiter des splendeurs de l’île que la jeune femme avait fait le voyage, car elle tourne en effet une série intitulée Réunions que diffusera bientôt TF1, Laëtitia ne s’attendait pas à être confrontée à un tel drame qui allait faire planer une ombre bien triste pendant son absence de la métropole.

Comment aurait-elle pu imaginer qu’elle allait perdre un des êtres auxquels elle était le plus attachée ? Une perte d’autant plus douloureuse qu’elle se trouvait à des milliers de kilomètres de lui, incapable de le réconforter ! Il y a deux mois encore, elle publiait une photo de son petit chat, Satin, une adorable bête qu’elle aimait tendrement. « Petit câlin avec mon Satin », écrivait-elle alors sur Instagram, en légende d’une très belle photo, sur laquelle elle serrait contre elle le petit minou noir et blanc.


Hélas, il y a quelques jours, la jeune femme a publié la triste nouvelle. Satin s’est éteint, après une très longue histoire d’amour commune… « On t’a trouvé à l’âge de 3 semaines et tu as partagé notre vie pendant dix-sept ans, a-t-elle écrit. Tu nous manques et on t’aime. Notre Satin chéri a rejoint le paradis des chats. Repose en paix mon Satinou adoré. »

On le sait, les animaux, c’est la grande histoire de Laëtitia Milot. Très sensible à leur condition, aux mauvais traitements qu’ils peuvent hélas recevoir de la part des hommes, cela fait des années qu’elle se bat pour qu’ils vivent une existence digne de ce nom. C’est dans cet esprit qu’elle est devenue la marraine du refuge de Cabriès, dans les Bouches-du-Rhône. 

C’est d’ailleurs là qu’elle a adopté Yoki, une petite boule de poils blanche, il y a quatre ans de cela. Yoki, qui égaie sa vie et celle de son mari, Badri, le père de Lyana, comme les autres chiens, Jaï, Naïa, Tina et Nala. Pour le couple, Satin était un symbole. Celui de leur rencontre, puisqu’il était arrivé chez le mannequin un mois après leur rencontre. Aujourd’hui, bien sûr, l’actrice vit un bonheur merveilleux avec sa fille et son mari. 

Mais la perte de ce petit compagnon qui a partagé tant de doux moments avec eux, qui a été témoin de tellement d’instants de bonheur, est toujours une source de tristesse…

Laurence PARIS

À découvrir