France Dimanche > Actualités > Laëtitia Milot : Son Noël gâché !

Actualités

Laëtitia Milot : Son Noël gâché !

Publié le 24 décembre 2018

Devenue mère d’une petite Lyana, Laëtitia Milot espérait célébrer les fêtes dans la joie. Hélas…

Ce devait être l’apothéose d’une année faste pour la comédienne. Son vœu le plus cher, celui pour lequel elle n’a cessé de lutter afin qu’il devienne enfin réalité, a en effet été exaucé. En mai dernier, Laëtitia Milot est l’heureuse maman d’une petite Lyana. Une naissance qui a fait son bonheur, tout comme celui de son mari Badri, au sujet duquel l’actrice ne tarit pas d’éloges. « Il m’a appris à sourire à la vie, à regarder vers l’avenir, à me battre », a confié la jeune femme de 38 ans dans Le Parisien.

Et celle dont vous avez peut-être pu apprécier le talent dans le téléfilm Un bébé pour Noël lundi dernier sur TF1 espérait bien offrir à sa petite des fêtes inoubliables. Un désir d’autant plus fort que Laëtitia a en mémoire des instants mitigés de ce rituel familial : « J’en ai gardé de magnifiques souvenirs quand il y avait encore ma grand-mère, mes tantes, a-t-elle raconté dans Le Parisien. Mais cette magie de Noël a été quelque peu oubliée, car des proches sont décédés, mes parents ont divorcé. Mais j’aimerais la recréer pour ma fille. »

Et nul doute que l’ancienne vedette de Plus belle la vie (qui pourrait d’ailleurs bientôt réapparaître au Mistral) fera tout pour que sa progéniture ait le sourire pour son premier Noël, même si Lyana est encore trop petite pour attendre les cadeaux d’un mythique vieillard vêtu de rouge, venu du Pôle Nord en traîneau pour distribuer des paquets aux enfants sages, en descendant, au péril de sa vie, dans des cheminées.

Souhaitons-lui en tout cas que le sourire de sa fille soit communicatif, car son aide ne sera pas de trop pour permettre à sa mère d’oublier le coup du sort qui vient de la frapper de plein fouet, gâchant son Noël. Car si vous faites partie de ses nombreux fans, vous n’ignorez sûrement pas que votre idole souffre d’endométriose.


Ce mal lui a été diagnostiqué en 2013, et elle a longtemps craint qu’il ne l’empêche de devenir mère un jour. Un fléau qui touche une femme sur dix en France et engendre de violentes douleurs chez ses victimes.

Si le fait d’être enceinte l’a soulagée un temps, ce répit n’a hélas pas duré, comme la comédienne l’a expliqué entre deux sanglots à Nikos Aliagas, sur le plateau de 50’ Inside : « Le combat continue, pour les autres et pour moi aussi. La maladie reprend le dessus, malheureusement. Une grossesse ne guérit pas. On ne guérit pas de l’endométriose. »

Un constat fataliste et lucide, car Laëtitia sait que si elle peut espérer connaître des périodes de rémission, elle ne sera jamais vraiment débarrassée de ce mal. Ce qui ne l’a pas empêchée de déclarer, consciente des risques encourus : « Ma fille Lyana me donne envie d’avoir un autre bébé. » C’est tout le bien qu’on lui souhaite…

Claude LEBLANC

À découvrir

Sur le même thème