France Dimanche > Actualités > Laura Smet : Un mariage gâché !

Actualités

Laura Smet : Un mariage gâché !

Publié le 19 décembre 2018

Après une année douloureuse, ce devait être le plus beau jour de sa vie…

Nathalie Baye, David Hallyday, son agent et soutien de toujours Dominique Besnehard : ils sont venus, ils sont tous là. Enfin presque… Car en cette journée particulière, si essentielle dans l’existence de Laura Smet, qui s’apprête à dire
« oui » pour la vie à Raphaël Lancrey-Javal, deux visages familiers manquent à l’appel dans la salle des mariages de la mairie du viie arrondissement de Paris.

Le premier est celui de Sylvie Vartan, qui a cependant une excellente excuse pour justifier son absence : en ce samedi 1er décembre, la chanteuse doit donner un concert à Bordeaux dans le cadre d’une tournée où elle reprend, entre autres, plusieurs tubes de Johnny.

Le second n’a, a priori, aucune raison de ne pas être là à l’heure où Anne Hidalgo s’apprête à unir le destin de la fille aînée du rocker à celui de l’entrepreneur de 49 ans, avec lequel elle file le parfait amour depuis cinq ans déjà. Sans doute en cet instant crucial, Laura cherche-t-elle du regard celui qui a tant compté pour elle depuis sa plus tendre enfance. Mais l’actrice de 35 ans doit se rendre à l’évidence : son parrain, Eddy Mitchell, Claude Moine pour l’état civil, n’est pas là pour assister à cette cérémonie, au couronnement de son bonheur après une année si délicate pour la jeune femme, partie prenante dans la guerre de succession autour de l’héritage de son père. Ne pas le voir en ce moment solennel est une immense déception. Au point, peut-être, de gâcher ce mariage tant attendu.


Comment analyser cette absence pour le moins inattendue de « Monsieur Eddy » ? À 76 ans, l’artiste ne souffre d’aucune maladie qui l’empêcherait de venir partager la joie de sa filleule. Et il n’est pas fâché avec elle, n’ayant cessé de la défendre contre Læticia et son clan. « Étant le parrain de Laura, il est normal que je la soutienne », glissait-il encore il y a quelque temps. L’explication la plus plausible est peut-être que « Schmoll », jusqu’au bout proche parmi les proches de Johnny (lui-même parrain de Pamela Moine), n’aime pas les mondanités.

Et s’il avait été là pour l’hommage rendu à son ami de toujours le 9 décembre 2017 à La Madeleine, cela semble avoir été à contrecœur, comme le chanteur l’avait avoué dans Nord Éclair : « Je ne suis pas église et je ne suis pas curé. Je déteste ce genre d’endroit. » Et Eddy ne compte pas plus se rendre sur la tombe de Johnny à Saint-Barth, un lieu qu’il abhorre. Alors serait-il allergique aux cérémonies, même heureuses ? C’est possible. Tout comme il est permis d’espérer que ce célèbre parrain ait trouvé l’énergie de rejoindre Laura et ses invités lors du repas de mariage…

Claude LEBLANC

À découvrir