France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : Elle souffre le martyre !

Actualités

Laurence Boccolini : Elle souffre le martyre !

Publié le 16 avril 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Laurence Boccolini

Atteinte de polyarthrite chronique, Laurence Boccolini, 56 ans, ne peut plus prendre de traitement pour la soulager pendant le confinement…

Depuis le 17 mars, comme la plupart d’entre nous, l’animatrice est chez elle, avec sa petite Willow. Mais, pour garder le contact avec ceux qui l’aiment, elle a décidé, dès le premier jour du confinement, de partager avec eux des moments privilégiés, sur Instagram, de manière quotidienne et en chanson ! On sait en effet que Laurence Boccolini possède une très belle voix, depuis qu’elle a remporté la victoire de l’émission Mask Singer, diffusée sur TF1.


Aussi, le 17 mars, elle a repris le titre Desperado, de Linda Ronstadt, accompagnée par un ami musicien, Frédéric Renaudin, qui jouait du piano depuis Le Pouliguen (44)… Le lendemain, Laurence est réapparue, maquillée, coiffée et très souriante, pour offrir un morceau en italien, avec une nouvelle accompagnatrice : la violoniste Julie Gehan-Rodriguez, du quatuor Varèse, qui a joué sa partie depuis la Normandie. Laurence a dédié sa prestation à sa « famille italienne, confinée depuis des semaines » et aux soignants.

Le jour suivant, le 19, tout de rose vêtue, elle a interprété Fields of Gold d’Eva Cassidy. Le 20, elle partageait, toujours avec ses mêmes complices, le magnifique titre de Sofia Karlberg, Crazy In Love. Le 22, Maxence Crouzard, guitariste de -M-, entre autres, se joignait à cette jolie troupe. Laurence a chanté, ce jour-là, le si beau titre d’Elton John, Your Song.

Jusqu’au 24 mars, elle n’a pas manqué un seul de ces rendez-vous, avec un public de plus en plus nombreux, et des commentaires de ses followers toujours aussi élogieux. Mais ceux qui étaient attentifs n’avaient pas manqué d’entendre ce que la chanteuse disait ce jour-là : « J’ai pas un rhume, mais je pense qu’il doit y avoir des pollens, parce que j’ai le nez qui coule beaucoup, j’éternue beaucoup… donc j’ai une drôle de voix. » Or, le 25 mars, puis le 26, sans préavis, Laurence a manqué à l’appel
 Les quelque 50 000 personnes qui la suivaient quotidiennement, se sentant soudain esseulées, se sont évidemment inquiétées en nombre. Sachant à quel point l’animatrice paraissait apprécier ces moments de partage, il semblait en effet anomal que soudain, elle décide de ne pas renouveler l’aventure.
 D’autant que Laurence communique volontiers sur les réseaux sociaux.

Hélas, ses followers avaient bien raison de s’angoisser. Car le 27 mars, elle publiait un nouveau message, mais pas en chanson : « Bonjour à tous, j’espère que vous allez bien », a-t-elle commencé, esquissant un sourire. Or, son visage et son regard disaient bien que quelque chose n’allait pas. Les traits tirés, les yeux presque fermés, elle a continué : « Ça fait quelques jours qu’on ne s’est pas vus. Deux jours, je crois, que je n’ai pas mis de chanson en ligne. Alors, ne vous inquiétez pas. Pour ceux qui m’ont mis des messages en me demandant : “Est-ce que vous allez bien ?” J’ai eu deux jours compliqués, parce que vous savez que j’ai une polyarthrite. Elle, elle s’en fiche, du confinement, du Covid, de tout ! Les poussées d’arthrose arrivent quand on ne s’y attend pas. Et ça fait deux jours que j’ai très, très, très mal », a-t-elle expliqué, les yeux trahissant malgré tout sa douleur.

Hélas, elle n’était qu’au début du récit de son calvaire !

« Comme je n’ai plus le droit depuis mon retour d’Afrique du Sud de prendre des anti-inflammatoires, a-t-elle poursuivi, je navigue avec un Doliprane par jour. Ça fait très, très mal ! Ça fait deux jours que je n’étais vraiment pas bien ! Et j’ai une sale tête. Et pas [celle] à vous chanter des chansons parce que ça n’aurait pas été terrible. »

C’est en Afrique du Sud, en effet, lors du tournage de Je suis une célébrité, sortez-moi de là ! il y a un an, que Laurence a contracté une très grave infection, qui a failli lui coûter la vie. Et depuis, hélas, certains médicaments, qui, auparavant, calmaient ses souffrances, lui sont interdits…

Cependant, optimiste dans l’âme, Laurence promettait de revenir très vite, dès le lendemain, pour chanter à nouveau. « Je ne vous ai pas abandonnés », concluait-elle, avec, comme toujours, une pensée pour les autres : « J’espère que vous avez le moral ».

Mais le 31, jour où nous écrivions cet article, sa belle voix n’était pas encore réapparue sur les réseaux sociaux. Espérons que Laurence reviendra très vite. Car elle fait partie de ceux qui font du bien aux autres. Une qualité aussi rare que nécessaire !

Laurence PARIS

À découvrir