France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : La cruelle disparition de son mari !

Actualités

Laurence Boccolini : La cruelle disparition de son mari !

Publié le 4 février 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Laurence Boccolini

Laurence Boccolini qui a épousé Mickaël en 2004, semblait faire cavalier seul depuis quelque temps. Aujourd’hui, elle dit tout.

Le 13 décembre, elle remportait, cachée sous un sublime masque de licorne, la finale de l’émission Mask Singer, sur TF1. Une victoire qui lui a permis d’achever en beauté une année éprouvante. Souvenez-vous, en mai dernier, durant le tournage de Je suis une célébrité, sortez-moi de là, en Afrique du Sud, Laurence avait contracté une bactérie qui avait failli l’emporter. Trois semaines après son retour, ne se sentant pas dans son assiette, elle s’était rendue à l’hôpital, où elle s’était vu diagnostiquer une pyélonéphrite, grave infection bactérienne touchant le système urinaire et les reins.

Comme l’expliquait l’animatrice dans une interview accordée à RTL : « Je suis passée à deux doigts de la septicémie, donc j’ai vraiment failli mourir. » Suivie médicalement « comme le lait sur le feu », Laurence, très affectée par cette épreuve connaît depuis des moments difficiles, comme elle l’a laissé entendre dans ce tendre message, publié cet été sur son compte Instagram, et adressé à sa fille Willow : « C’est toi et moi, contre le monde entier, toi seul à mes côtés / Comprenant mes tristesses tu es l’ombre de ma peine / Le chagrin de mon chagrin… »

Que de souffrance dans ces quelques vers, empruntés à la chanson de Claude François Toi et moi contre le monde entier ! Et combien aussi ce « toi seul à mes côtés » résonne étrangement quand on sait qu’auprès de l’animatrice, il y a, depuis plus de quinze ans, un homme, un père, un époux.

Le 31 juillet 2004, c’est une femme comblée, transfigurée par l’amour, qui disait « oui », à Mickaël Fakaïlo, mannequin tahitien de vingt ans son cadet, rencontré sur le tournage de Mister France, qu’elle présentait. Ensemble, ces deux-là ont tout connu, la passion, la patience, le désespoir, après tant de tentatives infructueuses pour avoir un bébé. Un parcours du combattant que la présentatrice avait longuement évoqué dans son livre paru chez Plon, Puisque les cigognes ont perdu mon adresse

En novembre 2013, l’arrivée de la petite Willow avait balayé ces années d’attente et d’échecs, un miracle sur lequel Laurence ne cesse de s’extasier depuis. Très active sur les réseaux sociaux, elle y fait régulièrement part de son bonheur d’être maman. Certes, la fillette, aujourd’hui âgée de 6 ans, n’apparaît que rarement – et uniquement de dos – sur les photos que sa maman publie, mais on sent bien que dans le cœur de cette dernière, elle occupe toute la place. En témoignent les « mon amour », « ma beauté », « ma princesse », qui ponctuent ses messages. De tendres déclarations qui en feraient presque oublier que cet enfant est autant celui de Laurence que de Mickaël !

Car de ce dernier, l’animatrice, pourtant volubile pour évoquer son quotidien, ne parle jamais ! Il y a deux ans, interrogée à ce sujet par nos confrères de Télé Star, la pétulante blonde s’était expliquée : « Même s’il reste le dauphin de Mister France [2003, ndlr], mon mari a un peu changé, et on ne le reconnaît pas ! Il travaille, je ne vous dirai pas où, et on lui fout une paix royale. »


Mais à trop vouloir préserver celui qui partage sa vie, elle se retrouve en première ligne ! Un seul cliché aurait suffi à faire taire toutes les rumeurs, elle ne s’y est jamais résolue. Parce qu’elle ne le veut pas, ou parce qu’elle ne le peut pas ? 

Le 4 janvier sur Instagram, Laurence publiait une photo d’elle au côté d’un homme qui n’était pas Mickaël, accompagnée de ces mots : « Quand vous rencontrez un “ami” de 20 ans dans votre magasin préféré, fidèle au poste et faisant son métier avec passion ! Toujours aussi gentil, drôle et prévenant ! Je peux faire un détour de 2 étages juste pour le voir ! »

Si soucieuse de préserver l’intimité de son entourage, elle n’hésite pas à s’afficher avec ce vieux copain… Un internaute a souligné ce paradoxe en commentant le message de Laurence : « Vous avez publié les photos de votre mariage. Et ensuite, vous revendiquez le respect de votre vie privée. Où est la logique ? Dans votre compte Instagram, vous montrez votre chat, votre baguette de pain, vous parlez de votre fille, vous évoquez vos problèmes de santé, mais bizarrement, vous ne mentionnez jamais votre mari. Où est-il ? »

Et si ce cocon de mystère dont l’animatrice entoure son époux depuis tant d’années cachait autre chose ? Une rupture, comme certains l’ont supposé, mais alors pourquoi ne pas le dire ? À moins que Mickaël, incapable d’assumer la séparation, n’ait tout simplement disparu de sa vie, du jour au lendemain, sans une explication, comme cela arrive parfois. Un abandon si douloureux, si cruel qu’il aurait été impossible à Laurence d’en parler, sinon par une chanson évoquant la tristesse, la peine, l’ombre et le chagrin…

Rassurez-vous, il n’en est rien. Et c’est avec le franc-parler qu’on lui connaît que l’animatrice a cloué le bec à l’inquisiteur : « Vous avez vu des photos de mon mariage en 2004 oui, et plus rien. Jamais. Car c’est notre histoire et son histoire, et c’était le deal : vous avez vu, vous ne verrez plus. » On ne sait pas si Laurence a la main verte, mais pour ce qui est de cultiver son jardin secret, c’est une championne !

Lili CHABLIS

À découvrir