France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : “Mon cœur est triste !”

Actualités

Laurence Boccolini : “Mon cœur est triste !”

Publié le 26 juillet 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Alors que Jean-Yves Lafesse disparaissait ce 22 juillet, nombreuses sont les personnalités, comme les anonymes, à lui rendre hommage. Laurence Boccolini, fait malheureusement partie de ceux qui se trouvent dévastés par cette terrible perte.

La nouvelle a résonné comme un coup de tonnerre. Ce 22 juillet, Jean-Yves Lafesse s’est soudainement éteint des suites de la maladie de Charcot, à l'âge de 64 ans seulement. Un an après son diagnostic, sa maladie s’était accélérée rapidement jusqu’à ce tragique jour. Il laisse derrière lui deux filles et deux garçons, mais également des fans éplorés ainsi que de nombreuses personnalités.

Les hommages se sont multipliés pour rendre hommage au roi du canular, d’origine bretonne. Sur Instagram, c’est Laurence Boccolini qui a tenu à faire part de son immense peine. En colère contre cette “terrible maladie”, elle souligne que l’humoriste restera “dans nos cœurs" avant de poursuivre : “Jean-Yves, mon cœur est triste, que de souvenirs à Europe 1 avec toi dans nos bureaux. Que de titre, je pense à ta famille, je pense à toi."

Et les hommages continuent de pleuvoir. De son côté, Michel Denisot confie sur Twitter : "Grande tristesse. Jean-Yves Lafesse n’appellera plus au téléphone. Souvenirs multiples de son humour singulier, en particulier aux débuts de Canal + dans Zénith. Pensées pour sa famille." Pierre Lescure, lui, salue un homme "autant poète que désopilant, aussi aimable que moqueur, surréaliste et (très) honnête homme, libre et contre toutes les injustices sociales". Jean-Luc Reichmann quant à lui, évoque avec chagrin : “Madame Ledoux s'en est allée… Mauvais canular Jean-Yves, caméra cassée."

Jean-Yves Lafesse s’est éteint dans sa Bretagne natale, plus précisément dans le Morbihan où il s’était installé depuis deux ans. Il laisse derrière lui un immense vide. 

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème