France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : Règlement de comptes en direct !

Actualités

Laurence Boccolini : Règlement de comptes en direct !

Publié le 20 décembre 2018

En pleine émission, Laurence Boccolini a durement attaqué Ingrid Chauvin.

Cette année 2018 n’aura pas été tendre pour Laurence Boccolini. Et ce pour plusieurs raisons, qui ont pu profondément saper son moral. Déjà, au mois de mars dernier, elle dévoilait être atteinte d’une grave maladie, qui la ronge depuis longtemps : « Polyarthrite rhumatoïde, mon amie, ma compagne douloureuse de tous les jours dans tout mon corps depuis tant d’années… Je te déteste », écrivait-elle ainsi sur son compte Instagram.

Ce fléau, qui s’attaque aux articulations, pouvant aller jusqu’à les détruire, est non seulement douloureux, mais entraîne de plus des déformations très handicapantes.

Mais l’ex-présentatrice vedette du Maillon faible a dû surmonter, au même moment, d’autres épreuves. Son émission fétiche, Money Drop, qui a fait les beaux jours de TF1, lui a soudainement été retirée, en février de l’année dernière.

En septembre 2017, l’animatrice avait pourtant eu de bonnes raisons de reprendre espoir : « Money Drop reviendra à l’antenne et on compte sur Laurence Boccolini », annonçait le directeur adjoint des contenus du groupe de la Une. Hélas, les semaines, puis les mois, ont passé, et l’animatrice n’a plus jamais entendu parler de son retour. On peut sans peine imaginer la déception qu’elle a ressentie.

Peut-être avait-elle à nouveau cru être en passe de retrouver une place digne d’elle sur TF1 quand on lui a annoncé qu’elle allait animer Le grand blind test… Mais les samedis 17 et 24 novembre, les téléspectateurs qui l’aiment ont dû attendre… minuit vingt et tenir jusqu’à 2 h 25 pour la voir ! Inutile de dire qu’à cette heure plus que tardive – voire très matinale, c’est selon – ils n’étaient pas nombreux devant leur petit écran.


Sa dernière blessure en date s’apparente à une humiliation : Plan B, son programme sur Europe 1, d’une durée de deux heures, démarré à la rentrée, n’a pas convaincu sa direction. Quelques jours après sa première diffusion, celui-ci a été raccourci d’une heure et son propos a été modifié. Au départ, Laurence Boccolini devait animer une émission destinée à aider les auditeurs qui rencontraient un problème. Et elle s’est retrouvée avec : Êtes-vous prêt à jouer le jeu ? Un concept bien différent qui prévoit, entre autres, d’interviewer un invité… Et voilà qu’aujourd’hui, comme si cette accumulation de soucis et d’épreuves n’était pas suffisante, l’animatrice se retrouve en guerre avec une autre star du PAF ! Une actrice, femme de tête comme elle, très appréciée du public, venue l’affronter sur son propre terrain !

C’est en effet sur Europe 1, dans le cadre de son émission, qu’elle a reçu, vendredi 23 novembre, Ingrid Chauvin. La belle et talentueuse comédienne venait notamment présenter un nouveau livre CD qu’elle a enregistré pour les enfants, Le vilain petit canard, qui parle de tolérance. Un sentiment que Laurence était loin d’éprouver. Alors que les deux femmes échangeaient, soudain, comme si elle ne pouvait plus contenir cette émotion qui la submergeait, l’animatrice a lancé à l’actrice : « Je devrais vous en vouloir, parce que vous m’avez un peu quand même piqué mon job ! Puisque Demain nous appartient, avant, il y avait Money Drop ! Et moi j’ai plus de boulot à cause de vous ! » a-t-elle asséné, sur le ton de l’humour.

Mais ceux qui écoutaient ce dialogue ont peut-être eu des doutes sur la nature profonde de cet échange. Aux yeux de certains, cette attaque frontale n’était pas une blague, mais un règlement de comptes en direct. Face au silence d’Ingrid, Laurence a d’ailleurs poursuivi : « Ah ben oui […], elle me doit de l’argent ! », laissant la comédienne dans l’embarras. « Ben, il faut venir dans la série », a répliqué Ingrid Chauvin, le sourire un peu forcé. Ce à quoi Laurence a répondu : « Mais on ne m’a pas invitée… »

Même si l’actrice a insisté pour qu’elle vienne, le ton ironique de Laurence avait refroidi la conversation. Toutes deux ont continué à « faire le job ». Mais l’amertume que paraissait éprouver l’animatrice à l’égard de ceux qui ont pris sa place à TF1 semble toujours d’actualité. Espérons que le temps pansera ses blessures et que Laurence, adorée du public, retrouvera sous peu une situation digne de son talent à la télévision. Peut-être avec Big Bounce Battle, la course de trampoline, qu’elle animera bientôt avec Christophe Beaugrand, en remplacement de Koh-Lanta. C’est en tout cas ce que nous lui souhaitons.

Laurence PARIS

À découvrir