France Dimanche > Actualités > Laurence Boccolini : Se plaint-elle trop ?

Actualités

Laurence Boccolini : Se plaint-elle trop ?

Publié le 28 mars 2019

L'animatrice Laurence Boccolini a reçu une lettre dans laquelle une inconnue lui reproche de "faire pleurer dans les chaumières" en abordant trop régulièrement sa maladie dans les médias.

C’en est trop pour Laurence Boccoloni. Seulement un an après avoir révélé souffrir de polyarthrite rhumatoïde « depuis des années », voilà qu’une inconnue lui reproche déjà de trop s’en plaindre. 

Il y a quelques jours, l’animatrice de 55 ans a en effet reçu une curieuse lettre à son domicile.  Dans cette dernière, une téléspectatrice l’accuse de trop évoquer le terrible mal qui la ronge dans les médias. Elle-même atteinte de polyarthrite rhumatoïde, « Madame C. » s’insurge : « De quel droit vous plaignez vous ? Vous pouvez vous offrir tous les soins et les traitements qui sont nécessaires et qui ne sont pas remboursés par la Sécurité sociale ». Souffrant au quotidien également, cette femme révèle que sa maladie déforme actuellement sa colonne vertébrale et qu’elle n’est pas en capacité de se payer les médicaments adéquats. 

Ces critiques ont fait bondir la mère de Willow. Dans un message vengeur, elle a décidé de lui répondre sur son compte Instagram le 24 mars dernier. « Je n’ai jamais donné d’interviews à propos de ma polyarthrite mais certains journalistes […] s’en servent régulièrement pour meubler leur page vide sans ma permission », s’agace-t-elle. Et d’ajouter : « Cela ne vient pas de moi car je refuse qu'on me résume à cela. » 

En ce qui concerne le prix des traitements, Laurence Boccolini a souhaité également remettre les pendules à l’heure. « Pour ma part, [les traitements] ne fonctionnent pas. », a-t-elle confié. Une fatalité qui rend donc impossible sa prise en charge, « même si [elle] était riche comme Arthur et Laurent Ruquier réunis ». 

Malgré le fait qu’elle assure ne pas aborder cette question en interview, Laurence Boccolini évoque régulièrement son état de santé sur son compte Instagram. 

Pour terminer, celle qui revient bientôt dans l’émission « Je suis une célébrité, sortez-moi de là » a préféré mettre les mots « durs et blessants » de Madame C. « sur le compte de la douleur dont [elle] connait hélas parfaitement les effets sur le moral ». 

Estelle LAURE

À découvrir