France Dimanche > Actualités > Laurence Ferrari : Elle fait face aux attaques

Actualités

Laurence Ferrari : Elle fait face aux attaques

Publié le 21 novembre 2008

Vous savez à quel point Laurence Ferrari a été maltraitée ces derniers temps. Ne serait-ce que le surnom que certains lui ont donné, celui de « PPDA », comme « petite part d'audience », et qui a largement dépassé les couloirs de TF1...Vous savez à quel point Laurence Ferrari a été maltraitée ces derniers temps. Ne serait-ce que le surnom que certains lui ont donné, celui de « PPDA », comme « petite part d'audience », et qui a largement dépassé les couloirs de TF1...Vous savez à quel point Laurence Ferrari a été maltraitée ces derniers temps. Ne serait-ce que le surnom que certains lui ont donné, celui de « PPDA », comme « petite part d'audience », et qui a largement dépassé les couloirs de TF1...

Un sobriquet cruel, qui en dit long sur le cynisme qui règne dans le milieu impitoyable de la télévision... Mais Laurence Ferrari fait front. Et elle n'est pas la seule.

En dépit des quelques indéboulonnables détracteurs qui persistent à voir en la présentatrice une usurpatrice, la plupart des employés de TF1 n'ont rien à reprocher à cette jeune femme lumineuse et bosseuse.

Les courbes descendantes des audiences des JT, ces derniers temps, avaient sans doute fait faire un amalgame, entre une journaliste pleine de talent et d'allant, et des résultats qui ne répondaient pas immédiatement aux attentes que l'on pouvait avoir.

->Voir aussi - Laurence Ferrari : Un homme derrière son grand retour

Pourtant, parmi les professionnels qui analysent le monde du Paf, nombreux sont ceux qui avaient annoncé que cet apparent désintérêt pour la Une était essentiellement conjoncturel.

Un désintérêt que beaucoup d'internautes ne partagent pas ! En effet, depuis quelque temps, sur Internet, les admirateurs de la belle Laurence se sont mobilisés. De nombreux blogs défendent la jeune femme, et réclament que l'on cesse les injustices.

Comment a réagi la belle journaliste, face à tant d'adversité ? De quelle façon a-t-elle reçu, de plein fouet, ou derrière son dos, cette m a l ve i l l a n c e répétée ?

Eh bien, contrairement à ce que certains pouvaient penser, elle a tenu bon. Bien sûr, personne ne peut dire si, au fond d'elle-même, Laurence n'a pas souffert de cette ambiance haineuse dont elle a été la victime.

Mais cette femme de caractère aura en tout cas fait montre d'un sang-froid incroyable ! La nouvelle formule du journal pouvait bien requérir une certaine période d'adaptation... Laurence Ferrari est restée confiante en ses compétences. Et ce ne sont pas quelques chiffres qui ont remis en question sa passion pour son métier !

Noble

« J'en ai marre de ces attaques comptables stériles, s'est d'ailleurs exclamée la belle récemment, dans le Journal du Dimanche. L'information mérite mieux qu'une sempiternelle bataille de chiffres. Ce n'est pas un produit marketing mais une matière noble. »

Laurence sait bien que, entre les spectateurs et elle, doivent se tisser des liens. Des liens qui nécessitent un temps d'apprivoisement.

Mais il semble bien que ce temps soit venu. En effet, les tout récents résultats de la première chaîne ont montré que l'audience de la journaliste était nettement remontée ! « Je pense que nous sommes en phase de stabilisation », s'estelle d'ailleurs réjouie, au cours de la même interview.

À en croire la crack de l'info, le plus dur serait derrière elle. Et l'état-major de TF1 semble lui donner raison, puisqu'elle s'est vue confier la présentation d'une nouvelle émission politique, en prime time, dès janvier 2009 !

Une décision qui a sans doute cloué le bec aux mauvaises langues... Lesquelles se trouvent aujourd'hui forcées de constater que Miss Ferrari est décidément de la race des gagnantes !

Car, côté cœur, tout va très bien aussi ! En dépit de son travail colossal, la jeune femme a trouvé le temps, le week-end dernier, de se rendre à Venise, pour y roucouler en compagnie de Renaud Capuçon, le violoniste de son cœur.

Bercée par les mots doux du virtuose et le clapotis des canaux, la demoiselle s'est même offert le luxe d'un clin d'œil coquin, en parcourant les allées du magasin Ferrari, situé au bord de la lagune...

Depuis que Laurence Ferrari s'est installée dans le fauteuil du JT de TF1, beaucoup disent qu'il s'est transformé en siège éjectable... L'information mérite mieux qu'une sempiternelle bataille de chiffres "Je pense que nous sommes en phase de stabilisation de l'audience" Et puis, côté cœur, tout va très bien aussi !

Anna Hadrien

À découvrir