France Dimanche > Actualités > Laurent Baffie : La mort évitée de justesse !

Actualités

Laurent Baffie : La mort évitée de justesse !

Publié le 24 novembre 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Laurent Baffie n’avait que trois ans lorsqu’un terrible accident est survenu. Alors qu’il était avec sa sœur ainée, l’humoriste a cru qu’il allait mourir, un jour de vacances...

Comme pour beaucoup d’humoristes, le rire est une arme pour cacher les blessures du passé. C’est le cas notamment de Laurent Baffie. Connu pour être le sniper du PAF, l’homme aux mots acerbes et vifs n’a pourtant pas eu la vie facile.


Dès son enfance, Laurent a connu la peur et la colère à cause d’un père particulièrement violent qui battait sa femme. Ce n’est que le 12 novembre 2011 que Laurent Baffie dévoile publiquement le calvaire de sa mère, victime de violences conjugales pendant des années.

Dans un face à face avec Frédéric Matweis, condamné pour violences conjugales avant de suivre une thérapie, l’humoriste de 63 ans s’était montrée très amer sur le plateau de Salut Les Terriens.

C’est à ce moment que Laurent avait choisi d’en dire plus sur ce père abusif qu’il avait renommé le monstre. "Le monstre, il fait un peu aussi attention à sa vie sociale. Il organise son défouloir – tabasser sa femme – et devant les gens, il a quand même une maîtrise de soi. Il est très calculateur, très vicelard, très roublard", avait-il expliqué avant de conclure "Ma mère a vraiment failli y passer plusieurs fois".

Et ce n’est pas le seul drame a été évité. Ce 22 novembre, l’humoriste a livré quelques confidences sur son enfance et le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’est pas passé loin du pire.

Alors qu’il était en vacances en Italie avec ses parents, Laurent alors âgé de 3 ans décide d’aller se baigner avec sa sœur ainée âgée de 5 ans. Malheureusement, la baignade a rapidement tourné au cauchemar. "Et là, on tombe dans le trou, je me raccroche à ma sœur, mais elle n'a pas le niveau pour me sauver, et je noie ma sœur", a confié Laurent Baffie.

Les deux jeunes enfants ont alors cru voir la mort en face, sans que leurs parents ne se rendent compte de quoi que ce soit. “On voit nos parents sur la plage qui nous font coucou parce qu'ils pensent qu'on leur fait coucou. Et là, tu es en train de mourir", s'est remémoré l'écrivain.

Par chance, les maitres-nageurs présents sur le rivage ont immédiatement compris le danger et on ramener les deux enfants sur la plage. "On dégueulait du sable, de l'eau, tout ce que tu veux. On a vraiment frôlé la mort", se souvient Laurent.

On peut dire que ce jour-là, l’humoriste a eu une bonne étoile.

Andréa Meyer

À découvrir

Sur le même thème