France Dimanche > Actualités > Laury Thilleman : Atrocement défigurée !

Actualités

Laury Thilleman : Atrocement défigurée !

Publié le 2 juillet 2019

Sa gorge et son palais se sont mis soudain à tant gonfler que Laury Thilleman n’arrivait plus à respirer.

Du tapis rouge, où elle a été sacrée miss France en 2011, au tapis de gym où elle initie les téléspectateurs de Téva au yoga dans son émission Happy & Zen, Laury Thilleman ne cesse de croquer l’existence à belles dents ! Cette reine de beauté à la tête bien faite est en effet sur tous les fronts !

Le 21 juin prochain, vous pourrez ainsi la retrouver au côté de Garou, sur France 2 où elle coprésentera, pour la deuxième année consécutive, la Fête de la musique en direct de la place Masséna à Nice. Une fête que la jolie Brestoise vivra sans doute avec une émotion et une intensité particulières. Quinze jours plus, tôt, en effet, ce jeudi 6 juin, la jeune femme de 27 ans a cru sa dernière heure arrivée.

Ce soir-là, Laury se trouvait seule chez elle, lorsqu’elle a commencé à être prise d’éternuements. Rien d’inquiétant, jusque-là. En cette fin de printemps, l’atmosphère est truffée de pollens allergisants et le phénomène s’avère relativement courant. Mais loin de se calmer, la crise s’est amplifiée, présentant tous les symptômes d’un énorme rhume : nez bouché, yeux rouges, gorge irritée. Là encore, pas de quoi s’alarmer…


Sauf que, très vite, Laury a commencé à ressentir des difficultés respiratoires : au fil des minutes, elle avait de plus en plus de mal à reprendre son souffle ! Paniquée, cette sportive de haut vol, pourtant pas facilement impressionnable, a eu heureusement le bon réflexe : elle s’est aussitôt rendue dans le centre médical le plus proche de chez elle. C’est là que son amoureux depuis près de quatre ans, le chef Juan Arbelaez l’a retrouvée. Lorsqu’il l’a vue, comme la belle l’a racontée sur son compte Instagram, il ne l’a pas reconnue, et pour cause : le sublime minois de sa chérie avait doublé de volume !

« J’ai commencé à gonfler de partout, comme dirait Juan, un poisson-globe ! » Mais sur le coup, le séduisant cuisinier de Top chef n’avait pas vraiment le cœur à rire ! Sa tendre moitié était littéralement en train de s’asphyxier ! Aussi est-ce sur les chapeaux de roues, que les tourtereaux sont arrivés aux urgences de l’Hôtel-Dieu, dans le IVe arrondissement de Paris.

Il était plus que temps ! La miss, dont le visage continuait d’enfler, était en train, pour ne rien arranger, de faire une poussée d’urticaire géante : « C’était vraiment pas beau à voir, j’avais la bouche à la place des yeux », raconte-t-elle, toujours sur sa story Instagram.

Heureusement, sitôt arrivée à l’hôpital, elle a eu droit à un traitement de choc : des perfusions de corticoïdes et d’adrénaline. Comme elle l’a appris alors, Laury venait d’être victime d’un foudroyant œdème de Quincke, une réaction allergique extrême.

Le corps, soumis à une substance qu’il ne supporte pas contenue dans un aliment (crustacés, fraise, fruits à coques), du venin d’insecte (guêpe, abeille…) ou dans certains médicaments (antibiotiques, aspirine, pénicilline…) secrète une substance chimique, l’histamine. Celle-ci provoque un gonflement des tissus, notamment du visage, et des muqueuses comme les lèvres ou la langue qui peuvent prendre un tel volume qu’elles bloquent alors les voies respiratoires ! S’il n’est pas traité à temps, l’œdème de Quincke peut entraîner la mort par asphyxie, ce à quoi a échappé, de justesse, la belle sportive !

À l’heure où nous écrivons ces lignes des analyses sont en cours pour déterminer ce qui a provoqué cette monstrueuse allergie. Pas question en effet pour Laury de soumettre une nouvelle fois son corps à une substance qu’il ne tolère pas ! « Ça s’est joué à pas grand-chose », a écrit cette chantre du bien-être, encore sous le choc. C’est d’ailleurs pour que sa mésaventure puisse être utile à d’autres qu’elle a décidé de la relayer sur Instagram. « Au-delà de raconter ce qui m’est arrivé, je voulais surtout sensibiliser au fait que ça peut arriver à tout le monde. »

L’animatrice, sortie dès le lendemain de l’hôpital, s’est depuis remise en trombe à ses multiples activités ! Outre la télévision, cette touche-à-tout vient en effet d’imaginer, en association avec la marque Go Sport, la Box spéciale remise en forme. On y trouve une corde à sauter et un élastique pour faire travailler ses biscottos, une serviette en microfibre, une gourde, un guide d’exercices pratiques… et en cadeau, le dernier ouvrage de la miss : Au top ! Tonic – Organic – Positive paru chez First Édition en mai.

Elle est aussi très impliquée dans le restaurant Vida, qu’elle a ouvert en avril de cette année avec Amor, tendre surnom qu’elle donne à son cher Juan, rue de l’Échiquier, dans le Xe arrondissement de Paris. Une ambiance tropicale, voulue par le chef, qui est d’origine colombienne, où l’on mange gai et équilibré. Et où Laury est certaine, pour y avoir souvent dégusté de bons petits plats, de ne pas risquer un terrifiant nouvel œdème…

Lili CHABLIS

À découvrir