France Dimanche > Actualités > Le dessin de la semaine : Braqueurs aux cerveaux lents

Actualités

Le dessin de la semaine : Braqueurs aux cerveaux lents

Publié le 21 novembre 2018

HUMOUR. Comme chaque mercredi, notre dessinateur Aré croque l'actualité insolite de ces derniers jours. Le rendez-vous à ne pas manquer !

Un vendeur de cigarettes électroniques, en Belgique, a trouvé une méthode originale pour dissuader six voyous de vider sa caisse. Doué d’un sacré culot, il leur a juste demandé de repasser plus tard : « Tu vas me prendre 1 000 balles, mais si tu reviens le soir, à 18 h 30, tu vas peut-être me prendre plus. » À sa grande surprise, son bluff marche, et ses agresseurs rebroussent chemin, en promettant de repasser plus tard. Entre-temps, Didier prévient la police, dont les agents ont du mal à croire que les apprentis braqueurs soient assez stupides pour tenir leur promesse.

C’était mal connaître ces Pieds nickelés au QI d’huître et à la mémoire de poisson rouge, qui se rendent au rendez-vous avec une heure d’avance. Conscient d’avoir affaire à de parfaits crétins, le vendeur les engueule : « Je vous avais dit 18 h 30 ! » Confus, les gangsters de pacotille obéissent, avant de revenir, avec une louable ponctualité, juste à temps pour se faire mettre les bracelets par les forces de l’ordre. Pour leur prochain casse, ils se seraient promis de s’attaquer à une horlogerie…

Découvrez les albums d'Aré aux Éditions Vents d'Ouest.

À découvrir