France Dimanche > Actualités > Le prince Charles : Il se bat pour sauver nos fromages !

Actualités

Le prince Charles : Il se bat pour sauver nos fromages !

Publié le 17 décembre 2015

En recevant à l’Institut de France le prix Rabelais, le prince de Galles a lancé un cri d’amour à nos produits du terroir.

Même si le prince Charles a un look so british, il a des goûts bien de chez nous. Le fils aîné de la reine Elizabeth vient en effet de faire de nos bons produits au lait cru tout un fromage !

C’est en recevant le prix François-Rabelais à l’Institut de France à Paris, qui le récompensait de ses bons et loyaux services, que l’héritier de la Couronne s’est livré à une véritable déclaration d’amour à ce qui fait notre fierté nationale !

Dans son discours, le prince n’a cependant pas eu un mot pour le St Môret, La Vache qui rit ou encore le Caprice des dieux, dont l’odeur n’importune même pas les nez les plus délicats !

Car Charles est monté au créneau pour défendre nos fromages les plus « puissants » ! Il s’inquiète en effet de la disparition de ces délices au lait non pasteurisé, menacés par les mesures sanitaires draconiennes prises à Bruxelles et par le lobbying acharné de l’industrie alimentaire.

« Dans une société “bactériologiquement correcte”, que deviendront le brie de Meaux, le crottin de Chavignol ou le bleu d’Auvergne ? Quel espoir reste-t-il pour la fourme d’Ambert et pour le comté, démodés, ou pour l’odorant pont-l’évêque ? », a déclaré en français le prince de Galles, visiblement amateur de pâtes molles fermentées ou persillées, à l’aspect pas toujours très engageant.

--> Voir aussi : le Prince Charles joue à la dinette avec baby Georges !

à l’entendre, on devine que l’époux de Camilla n’est pas du genre à faire la fine bouche devant les moisissures d’un roquefort ou face au fumet soutenu d’un camembert de derrière les fagots !

On peut penser qu’à la table de Charles, dans leur propriété de Highgrove, on trouve les produits de sa ferme biologique, des fromages typiquement anglais de la marque Duchy Originals comme certains cheddars à la saveur peu relevée, le cheshire ou encore le stilton au lait frais pasteurisé.

Mais on peut supposer que nos bons fromages made in France, qui ne sentent certes pas la rose, ont aussi une place d’honneur. Et imaginer, pour notre plus grande fierté, le grand-père de George et Charlotte en train de se régaler d’un vieux munster fermier ou d’un maroilles à la saveur corsée !

Catherine Venot

À découvrir