France Dimanche > Actualités > Le Prince Harry : Révélations sulfureuses sur sa soirée sadomasochiste !

Actualités

Le Prince Harry : Révélations sulfureuses sur sa soirée sadomasochiste !

Publié le 16 juin 2015

Le Prince Harry serait-il un adepte du sadomasochisme ? Trois ans après avoir été pris en flagrant délit de nudité dans une soirée à Las Vegas, une strip-teaseuse répondant au doux nom de Dominatrix est prête à tout balancer. Il est question de fouets, de fessées et de gens nus...

En août 2012, le fessier princier avait fait le tour du monde des papiers glacés. Alors qu'il participait à une soirée (coquine) de strip-billard entre amis à Las Vegas, le prince Harry avait été surpris dans le plus simple appareil bien entouré de filles très peu vêtues et d'autres garçons apparemment passablement éméchés. Photographié tout nu et tout rouge, le prince rougissait-il de son comportement ou était-il déjà en état d'ébriété trop avancé pour se rendre compte de son accoutrement? Si les clichés volés de cette orgie avaient fait grand bruit jusqu'à faire sortir de son silence la monarchie d'ordinaire très réservée sur les aspects de sa vie privée, il semblerait aujourd'hui que l'affaire refasse parler d'elle...

"Il n’était pas du tout inti­midé à l’idée de se mettre tout nu…"

Carrie Reichert, de son petit nom Dominatrix, est sur le point de lâcher une bombe, un livre, en l'occurrence, au sujet du Prince Harry. Comme cette maîtresse dominatrice de 42 ans l'a expliqué au Daily Star, il semblerait qu'il n'y ait pas eu que des échanges amicaux lors de cette fameuse soirée..."Ce n'était pas seulement un strip-billard. Certains invités ont reçu des fessées et d'autres ont participé à du bondage" a expliqué l'humble servante de cérémonie, qui n'a pas manqué d'évoquer la présence du Prince et pas qu'en simple spectateur! "C’est le Prince Harry qui a lancé cette soirée. Il n’était pas du tout inti­midé à l’idée de se mettre tout nu…".

Capture d’écran 2015-06-16 à 16.31.12

Si la stripteaseuse a précisé toutefois qu'il s'agissait surtout "d'une fête amusante avec du SM light" plutôt qu'une "vraie soirée bondage" elle a toutefois donné des détails assez croustillants. "Je n’avais pas été invi­tée en tant que maîtresse domi­na­trice, mais bon, les gens savaient très bien quelle était ma spécia­lité (…) J’ai utilisé un fouet, mais aussi d’autres objets…". Une chose est certaine, depuis l'annonce de ces révélations, le Prince Harry est en très mauvaise position... Cette soirée à Las Vegas ressemble à s'y méprendre à un Very Bad Trip...

Célia de Veyle

À découvrir

Sur le même thème