France Dimanche > Actualités > Leonardo DiCaprio : Un vrai trompe-la-mort !

Actualités

Leonardo DiCaprio : Un vrai trompe-la-mort !

Publié le 5 février 2016

  Si la star américaine joue souvent les casse-cou dans les films, c'est surtout dans la vie que Leonardo DiCaprio se met en danger...  Si la star américaine joue souvent les casse-cou dans les films, c'est surtout dans la vie que Leonardo DiCaprio se met en danger...

Au cinéma, Leonardo DiCaprio voit souvent sa dernière heure arriver ! Ainsi dans Titanic, son personnage, Jack Dawson, ne survit pas au naufrage du célèbre paquebot. Mais dans la vie, l’acteur est un véritable miraculé !

C’est que le beau Leonardo revient de loin ! Il pourrait même dire, comme le trappeur barbu Hugh Glass, qu’il incarne magistralement dans le long-métrage d’Alejandro González Iñárritu, The Revenant : « Je n’ai pas peur de mourir car je l’ai déjà fait une fois. » Sauf que ce n’est pas une fois … mais trois fois que notre casse-cou a échappé à la mort.

->Voir aussi - Ruth : "Cascadeuse, j'ai tourné avec Leonardo DiCaprio"

S’il a réussi à survivre au tournage ­terriblement éprouvant du très beau film du réalisateur mexicain – qui s’est étalé sur six mois dans des conditions extrêmes, avec des températures atteignant parfois les – 40 °C –, c’est que l’intrépide comédien est un habitué des expériences effrayantes.

Comme il l’a raconté dans une longue interview au magazine américain Wired, Leonardo a été pour la première fois à deux doigts d’être emporté par la grande faucheuse en Afrique du Sud, au cours d’une plongée sous-marine. Et ce que nous raconte l’acteur de son aventure terrifiante a de quoi nous faire dresser les cheveux sur la tête : il a failli se faire dévorer tout cru par l’un des plus dangereux prédateurs de la planète.

Alors qu’il se croyait bien à l’abri derrière les barreaux d’une cage immergée à plusieurs mètres de profondeur, impatient d’admirer les magnifiques grands requins blancs qui ont élu domicile dans les eaux de l’océan Indien, un de ces monstres est venu jouer les trouble-fête !

->Voir aussi - Harrisson Ford : "Je ne me sens pas particulièrement beau !"

Angoisses

Car au moment où les organisateurs de ce safari-photo de l’extrême ont jeté des thons dans la mer pour appâter les requins, une vague a emporté l’un de ces prédateurs. Du coup, la terrifiante créature, aux dents plus tranchantes que des lames de rasoir, a sauté pour attraper sa proie et s’est retrouvée dans la cage du malheureux Leo !

L’acteur, terrifié, s’est aplati tout au fond de la cage. « Le requin a claqué sa mâchoire cinq ou six fois à un bras de distance de ma tête », a confié la star, toujours dans Wired.

Heureusement le prédateur a fini par se dégager de la cage, et Leonardo DiCaprio a pu être remonté à la surface. Mais il a eu très chaud. « J’ai regardé la vidéo. C’était complètement fou. Les gars m’ont dit qu’ils n’avaient pas vu ça en trente ans », raconte l’acteur qui, visiblement, a la baraka !

S’il a frôlé la mort une première fois sous les mers, c’est dans les airs, à bord d’un avion de la compagnie Delta Airlines que notre trompe-la-mort a connu une nouvelle frayeur.

Ce jour-là, ce vol à destination de Moscou avait pourtant bien commencé. Confortablement installé dans un fauteuil de la classe Business, Leonardo regarde par le hublot le sol s’éloigner lorsque soudain, il entend comme le bruit d’une explosion dans le moteur gauche !

« Sur le moment, j’étais le seul à regarder la turbine géante exploser comme une comète. C’était dingue », se rappelle-t-il. Mais le plus angoissant pour l’acteur aura été le silence qui a suivi l’accident. « Le moteur s’est arrêté et l’avion a piqué vers le sol pendant quelques minutes. Personne ne parlait. On pensait tous qu’on allait mourir », se souvient-il.

Cette terrifiante expérience s’est heureusement bien terminée. L’appareil a en effet pu se poser sans encombre à l’aéroport John-F.-Kennedy de New York. Mais Leonardo n’est pas près d’oublier ces moments terribles où il a vraiment cru sa dernière heure arrivée.

Ce qui ne l’a pas empêché de se jeter dans le vide à 4 000 m : une chute libre en tandem qu’il tentait pour la première fois et qui promettait de lui donner des sensations inoubliables. Il allait être servi !

Le professionnel avec lequel il saute n’arrive pas à ouvrir le mini parachute censé les ralentir. Il essaie alors d’ouvrir le parachute principal mais, malgré ses efforts, n’y parvient pas non plus.

« J’ai vraiment cru que nous allions plonger vers la mort. J’ai vu toute ma vie défiler devant mes yeux. Le plus drôle, c’est que le moniteur n’arrêtait pas de me dire que j’allais me briser les jambes. Heureusement, le parachute s’est finalement ouvert ! » explique le comédien.

Après avoir frôlé la mort à trois reprises, Leonardo, qui n’a décidément pas froid aux yeux, compte bien aller à nouveau au casse-pipe !

Leonardo DiCaprio rêve d’aller faire un tour dans les étoiles et s’est inscrit sur la liste des voyageurs très privilégiés qui participeront à un vol dans l’espace à bord de l’avion-fusée SpaceShipTwo !

Catherine Venot

À découvrir