France Dimanche > Actualités > Les people : Les attentats du 13 novembre !

Actualités

Les people : Les attentats du 13 novembre !

Publié le 20 novembre 2015

Smaïn, Dany Boon, Anne Sylvestre, M. Pokora..., Les people ont vécu les attentats du 13 novembre 2015 dans leur chair !

�Bouleversés �, les people ont perdu un proche ou se trouvaient non loin des lieux du carnage…

Dany BoonDany Boon sur Facebook
Vendredi soir, le comédien était au Stade de France, avec sa femme Yaël et ses enfants.
« Il y a eu un mouvement de panique dans la foule et j’ai vu la peur dans le regard de mes fils de 8 et 10 ans. Et je me suis dit “Mon Dieu, quel monde allons nous laisser à nos enfants ?”
Je prie pour les proches et toutes les victimes de cette immonde et lâche barbarie qui nous bouleverse tous. »

Lassana DiarraLassana Diarra sur Twitter
« Comme vous l’avez peut-être lu, j’ai été personnellement touchée par ces attentats. Ma cousine Asta Diakite figure parmi les victimes de l’une des fusillades, comme des centaines d’autres Français innocents. Elle a été pour moi un repère, un soutien, une grande sœur. »

Patrick Pelloux dans Ouest France
« J’ai une amie qui est morte au Bataclan. Nous sommes désormais en guerre, contre des islamistes, des nazis qui veulent nous tuer, détruire la France, détruire ce que nous sommes. Je con-naissais cette salle, j’y allais souvent, comme tout le monde… »

Jean-Pierre Mocky dans Ouest France
« J’ai des amis qui sont morts dans cette tuerie. Je suis particulièrement touché. C’est une horreur. Les gens ont tous peur que ça se reproduise. Nous avons été obligés de fermer notre cinéma pendant 48 heures parce que les employés avaient peur de venir travailler. »

Anne SylvestreAnne Sylvestre
La chanteuse a perdu son petit-fils de 24 ans, Baptiste. Il était originaire de Tonnerre (Yonne), et avait trouvé un emploi à Paris en septembre au sein d’une société d’édition de musique d’illustration.

->Voir aussi - Le commissaire Vénère : Les attentats du 13 novembre 2015

SmaïnSmaïn sur Facebook
« Je suis vivant dans mon corps mais meurtri dans mon cœur. Il avait 40 ans, il s’appelait Pierre, il est mort sous les balles du Bataclan. Il était mon cousin. Je pleure ma France. Rien ne sera plus jamais comme avant. »

Gérard Miller dans On n’est pas couché
« J’ai vu le kamikaze qui s’est fait sauter au Comptoir Voltaire. C’est à dix mètres de ma maison […] Ils ont voulu tuer nos enfants. La Belle Équipe est un des QG d’une de mes filles. Deux de ses copains de classe ont été tués. Deux enfants que j’ai souvent vus à la maison, amenés par ma fille. »

Amanda Sthers sur Facebook
« J’étais avec mes enfants au Stade de France, vendredi. Ils sont choqués comme nous tous mais ils vont bien. J’ai perdu des amis dans la tuerie du Bataclan, des gens formidables, je ne les évoque pas par respect pour leurs familles, ce deuil leur appartient. J’ai encore du mal à réaliser que c’est la vérité. Les larmes viennent me surprendre au détour d’une phrase. »

Djibril CisséDjibril Cissé sur RTL
« Ça s’est passé en bas de chez moi. Une route me sépare du Bataclan. Je serais sorti pour boire un coup, cela aurait pu être moi dans les sacs mortuaires. Mon parking est juste à côté de la salle. On aurait très bien pu aller chercher ma voiture pour aller faire un tour, et j’aurais pu prendre une balle. »

M. PokoraM. Pokora sur Facebook le lendemain
« J’étais hier soir au Stade de France… J’ai entendu les explosions, j’ai vu la panique dans les yeux des gens. Je n’ai pas le cœur à monter sur scène ce soir… Je ne suis pas capable de faire un spectacle… Ce concert est une célébration… Ce n’est pas possible aujourd’hui… »

À découvrir

Sur le même thème