France Dimanche > Actualités > Lilian Thuram : En guerre contre Karine Le Marchand !

Actualités

Lilian Thuram : En guerre contre Karine Le Marchand !

Publié le 25 octobre 2013

Selon le champion du monde, les accusations de violences conjugales proférées par l’animatrice ne seraient qu’une � vengeance � pour détruire son image.

Sa compagne lui avait adressé un carton jaune… il vient de lui tendre un carton rouge ! Après un mois de silence, depuis les accusations de violences conjugales dont il faisait l’objet de la part de Karine Le Marchand, son ex-compagne, Lilian Thuram a décidé de passer à l’offensive. Et de s’exprimer. Pour rappel, après sept ans de vie commune, le 4 septembre dernier, peu de temps après leur séparation officielle, l’animatrice de L’Amour est dans le pré décidait, à la surprise générale, de déposer plainte contre le champion du monde 1998.

Selon le procès-verbal établi à l’époque au commissariat du XVIe arrondissement de Paris, l’ex-défenseur des Bleus était accusé d’avoir attrapé la présentatrice par les cheveux et de l’avoir projeté à trois reprises contre le réfrigérateur ! Mais, coup de théâtre, quelques jours plus tard, Karine Le Marchand faisait volte-face en décidant de retirer sa plainte, et même de publier un communiqué destiné à redorer l’image du sportif. Elle le décrivait alors comme une « personne exemplaire, aux valeurs morales très fortes, aux combats sincères et nobles ». Sauf que pour l’intéressé, le mal était fait… Et selon ses dires, les dommages collatéraux ont été bien plus importants qu’on ne pouvait l’imaginer.

Compensation

Président de la Fondation Lilian Thuram-éducation contre le racisme, il n’a pu qu’assister, impuissant, à l’onde de choc qui a suivi. « Cette action a été préjudiciable à ma fondation. Je devais aller en Bolivie, mais ils ont décliné à cause de cette information. Même chose en Italie », confiait-il, le 16 octobre dernier, sur le plateau du Grand journal de Canal+. Et de rajouter sur ce même plateau : « Je n’ai jamais été violent avec Karine Le Marchand, je ne le serai jamais avec aucune femme. » Pour rétablir sa vérité, l’homme aux 142 sélections en équipe de France n’a d’ailleurs pas hésité à révéler les raisons qui, selon lui, auraient véritablement incité Karine Le Marchand à se livrer à de telles accusations.

« Je n’ai pas trop l’habitude de raconter ma vie. Cette séparation est un peu surréaliste […] Une femme avec qui je vivais me dit qu’elle veut partir, jusque-là il n’y a pas de problème. Elle me fait une demande de compensation par rapport aux années passées ensemble. Je trouve cette demande déplacée, j’ai dit non. Elle m’a envoyé un SMS, m’a dit qu’elle allait me détruire, détruire mon image. Ces paroles ont été prononcées le 3 septembre, le 3 au soir elle dépose une plainte et le soir, je suis convoqué par la police. » Et pour appuyer ses propos, Lilian Thuram est même allé jusqu’à dévoiler le contenu d’un SMS menaçant envoyé par l’animatrice : « Je rentre avec mes affaires à la maison. Si tu veux la guerre Lilian, tu vas l’avoir au-delà de ce que tu imagines. »

Diffamation

Dès le lendemain matin de la sortie publique de son ex-compagnon, la contre-attaque de Karine Le Marchand était tout aussi radicale. Sur son compte Twitter, le journaliste Thomas Hugues a publié une partie de sa communication téléphonique avec cette dernière. « Je regrette d’avoir retiré ma plainte […] Je suis meurtrie et sidérée. Je ne comprends pas ce déballage et ces mensonges […] J’avais publié un communiqué pour apaiser la situation. Je préfère pour l’instant ne pas réagir publiquement pour protéger mes enfants. »

Et il semblerait même qu’un nouvel axe de conflit se dessine puisque dans le même temps, la native de Nancy (Meurthe-et-Moselle) aurait déclaré avoir « subi des pressions pour retirer sa plainte ». D’autant que mardi dernier Karine a décidé de déposer une nouvelle plainte, cette fois pour diffamation, contre l’ex-footballeur.

Propos recueilli par Florian Anselme

À découvrir