France Dimanche > Actualités > Linda Hardy : Quatre années de traversée du désert !

Actualités

Linda Hardy : Quatre années de traversée du désert !

Publié le 28 septembre 2019

C’est pour son fils, Andréa, né en 2010, que la comédienne avait décidé de tout arrêter. Linda Hardy s’apprête à participer à “Danse avec les stars” alors que le milieu de la télé l’avait complètement oubliée.

Quand, début 2018, on a retrouvé son beau visage dans la série de TF1 Demain nous appartient, où elle incarne Clémentine Doucet, le public s’est réjoui. Car la comédienne avait marqué de sa présence la toute fin des années 1990 et surtout le début des années 2000 de plusieurs façons, avant de disparaître du panorama, sans que l’on sache pourquoi. On se souvient en effet de ses interventions piquantes au côté de Thierry Ardisson dans Tout le monde en parle, où la Miss France 1992 démontrait qu’elle n’était pas seulement un physique agréable, et que son sens de la repartie n’avait rien à envier à sa plastique. Mais à une carrière de mannequin, dans laquelle elle aurait évidemment pu briller et se faire une place au soleil, la jeune femme préfère alors se lancer entièrement dans la comédie. Et elle quitte Ardisson et la France pour aller prendre des cours de théâtre aux États-Unis…

à la suite de cette expérience américaine, devenue actrice, elle joue dans plusieurs films, comme Immortel, ad vitam, du dessinateur Enki Bilal, et participe à de nombreux téléfilms et séries télévisées. Elle se lance aussi sur les planches, entre autres aux côtés de Nicolas Bedos, au théâtre des Mathurins à Paris, dans la pièce Eva. Pour Linda Hardy, le monde semble être une immense aire de jeu où elle s’épanouit artistiquement, touchant à tout, avec succès.

Côté cœur, on lui connaît une belle et courte aventure avec Johnny Hallyday, juste avant que le rocker ne rencontre celle qui allait devenir la mère de ses deux filles cadettes, Læticia. « J’ai partagé certains moments de sa vie quand j’étais très jeune, avait-elle confié sur France 2 en 2016. Je devais avoir 21 ans, 22 ans. C’est quelqu’un pour qui j’ai beaucoup d’estime et beaucoup d’admiration, qui, au-delà du grand monsieur qu’on connaît, est surtout quelqu’un d’extrêmement gentil, généreux. » Et en 2008, elle craquait pour un beau jeune homme de 34 ans, marchand d’art, avec qui elle décidait de se marier. Un petit garçon était né de cette union, en 2010, Andréa.

Justement, à cette époque, Linda avait décidé de mettre entre parenthèses sa jolie carrière. Pour elle, ce petit garçon qu’elle avait mis au monde était devenu une priorité absolue. Pas question de le laisser le temps d’un tournage pour ses premières semaines dans le grand monde, ni de manquer une seconde de ces merveilleux moments qui passent si vite… Aussi, confiante en son avenir, elle s’était dit qu’elle pouvait s’offrir le luxe de se retirer, pour quelques mois, le temps de voir son enfant grandir et de partager avec lui le plus de choses possible.

Mais hélas, quand, au bout de ce délai, elle a eu envie de revenir sur le devant de la scène, les professionnels qui auraient pu la faire travailler se sont tous trouvés aux abonnés absents ! Et ce temps qu’elle avait voulu garder pour profiter d’Andréa, ces quelques mois qu’elle avait choisis,  s’est transformé en plusieurs années de traversée du désert ! Quatre, comme la comédienne vient de le confier !


Et ce qu’elle vivait comme un abandon de la part des gens de son métier a aussi retenti dans sa vie amoureuse… Voilà que Linda se sépare du père de son fils ! Comme si le monde entier, qui lui avait fait la fête, la faisait maintenant payer son ancien bonheur ! Du jour au lendemain, son existence matérielle devient aussi plus difficile, comme elle l’a expliqué : « J’ai dû apprendre à me serrer la ceinture, à vivre plus chichement. Je ne partais plus en vacances, ou peu, et je devais compter mes sous. »

Mais pas question pour elle de baisser les bras ! Poussée par l’amour de son fils, cette battante, très attentive à ce que mange son enfant, a créé une marque de bonbons sans sucre destinée aux petits : Gimme Five. Et dans cette spirale d’énergie qu’elle a mise en place, et qui lui réussit, elle va bientôt renouer avec ce métier qui lui a tant manqué. En effet, la célèbre série de TF1 fait appel à ses talents. Et pour Linda, c’est le bonheur ! « Il y a un avant et un après cette période de ma vie. Le jour où je me suis retrouvée de nouveau sur un plateau, j’ai réalisé à quel point j’avais de la chance d’être là. »

Cette chance, Linda ne va pas la laisser passer. Elle a même un autre projet en tête, qui l’enthousiasme beaucoup : participer à la prochaine édition de Danse avec les stars ! « Une femme est multiple : sensuelle, sexuelle, fragile ou encore forte… Je vais pouvoir exprimer ces facettes de ma personnalité à travers les différentes danses. C’est excitant ! », a-t-elle confié à Télé-Loisirs, avouant qu’à 45 ans, elle était débutante en la matière. Mais cette passionnée de la vie, cette grande bosseuse, ne semble freinée par aucun obstacle. Sa soif de tout connaître et son amour pour son fils sont les moteurs d’une réussite qui n’est pas près de s’arrêter.

Laurence PARIS

À découvrir

Sur le même thème