France Dimanche > Actualités > Line Renaud : Élevée à la bière

Actualités

Line Renaud : Élevée à la bière

Publié le 2 mai 2008

La comédienne Line Renaud a évoqué un drôle de secret de famille...

Délicieuse et hilarante en mère abusive dans le film Bienvenue chez les Ch'tis, Line Renaud continue de nous enchanter chaque fois qu'elle fait une apparition sur nos écrans, petits ou grands ! Partout et sur tous les fronts, la comédienne continue également de s'occuper du Sidaction, l'association qu'elle soutient depuis sa création, afin de venir en aide aux malades du sida...

Elle manifeste une énergie telle qu'on en vient à se demander si l'actrice aux beaux yeux azur ne posséderait pas, par hasard, un petit secret de jouvence, une potion magique qui lui aurait permis de défier à ce point le temps...

->Voir aussi - Line Renaud : C'est une vraie téléphage

« Petite, j'étais terriblement fragile, a-t-elle confié au Parisien. Je n'arrivais pas à grossir, malgré l'huile de foie de morue qu'on me faisait avaler ou les œufs que je devais gober. Mon arrière-grand-mère, qui m'a élevée et qui tenait un estaminet, me disait : « T'inquiète pas. Moi, je vais te donner du fer. » Elle mettait le tison à rougir dans le feu, et elle le plongeait dans un bock de bière. La bière moussait, j'avalais ça avant de partir à l'école !»

Pour lutter contre son anémie, Line Renaud aurait donc été « élevée à la bière » !

Pacte incroyable...

Toutefois, n'allez surtout pas croire que ce remède de bonne femme est à suivre les yeux fermés. Même si le fait de la chauffer permet de réduire un peu le taux d'alcool, la bière reste un breuvage que l'on ne doit donner sous aucun prétexte aux enfants...

D'ailleurs, la prise de cet étonnant médicament se faisait en secret. C'était un pacte passé entre l'aïeule et la petite et nul doute que, si la mère de Line l'avait appris, elle ne l'aurait pas approuvé ! En réalité, c'est plutôt dans la maison d'Armentières, où l'artiste a grandi, que se trouvait la véritable cure... la tendresse des trois femmes qui comptaient le plus pour la petite fille : sa mère, sa grand-mère et son arrière-grand-mère !

Toutes trois ont couvé l'adorable petite Line Renaud, l'ont chouchoutée, câlinée... Elles lui ont donné tout l'amour du monde, et cet amour-là a renforcé plus sûrement la santé de l'enfant que tous les tisons du monde chauffés dans la meilleure bière !

Dominique PRÉHU

À découvrir