France Dimanche > Actualités > Line Renaud : Les petits secrets d’une très grande dame !

Actualités

Line Renaud : Les petits secrets d’une très grande dame !

Publié le 13 octobre 2019

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Line Renaud

Line Renaud, actrice fétiche de Dany Boon, jouit d’une popularité inégalée. France Dimanche vous révèle les coulisses de son intimité.

Si elle a fêté ses 91 ans le 2 juillet dernier, avec ceux qu’elle appelle ses « enfants de cœur » : Dany Boon, Claude Chirac et Muriel Robin, l’on a peine à croire que cette femme exceptionnelle ait véritablement atteint cet âge respectable… Car sage, cette belle blonde semble ne l’avoir jamais vraiment été. Un trait de son caractère qui participe sans aucun doute à l’attachement très fort que lui porte son public…

Sous la tente

Avant d’habiter sa magnifique demeure de La Jonchère, située à Rueil-Malmaison, près de Paris, dans laquelle elle s’est installée avec Loulou, son mari, il y a soixante et onze ans, le couple venait faire du camping sur ce qui n’était alors qu’un lopin de terre, rêvant d’y vivre un jour…

Folle des animaux

Line adore les bêtes. Mais par-dessus tout ses cinq chiens, dont Noueva, un loulou de Poméranie femelle que lui a offert Muriel Robin, et Pirate, un king-charles, le seul autorisé à dormir sur le lit de sa maîtresse.

Jardin sacré

Si les fleurs et la végétation prospèrent autour de sa maison, avec, entre autres, un cèdre du Liban offert par Michel Audiard en 1952 et trois mille rosiers, une exception existe : une espèce ne parvient jamais à s’épanouir. C’est la rose qui a été baptisée au nom de la star, Line Renaud. Il n’y a sans doute pas assez de place pour deux étoiles dans les allées de La Jonchère…

Line Road…

Depuis septembre 2017, l’ex-meneuse de revue a une rue qui porte son nom à Las Vegas, non loin de celles dédiées à Dean Martin et Frank Sinatra, avec lesquels elle a partagé de folles nuits de fêtes. Lors de son inauguration, elle était bouleversée et n’en revenait pas de sa chance. « Je me pince pour vérifier que je ne rêve pas », confiait-elle…

Les trois femmes de sa vie

Line Renaud vénère sa mère Simone, sa grand-mère Marguerite, et son arrière-grand-mère Marie, qu’elle appelait « Mémère ». Toutes trois lui ont transmis le goût du travail et le sens de la vie.

Marraine d’Associations

Même si elle aime passionnément la vie, en plus de ses activités de vice-présidente du Sidaction, Line souhaite que chacun puisse avoir le droit de s’éteindre tranquillement. L’Association pour le droit à mourir dans la dignité, qu’elle soutient, milite pour la légalisation de l’euthanasie et le suicide assisté. Histoire d’avoir une fin de vie la plus douce possible, à l’instar de la loi en vigueur en Belgique.

Muette après la mort de Loulou…

La disparition de l’homme de sa vie, Loulou Gasté, à la fois mari et pygmalion, le 8 janvier 1995, l’avait tellement anéantie que Line en a perdu sa voix, deux ans durant ! Elle ne pouvait plus chanter. Les notes lui sont un beau jour revenues sur un plateau de télé où elle s’est surprise à fredonner une chanson que Loulou avait écrite.


…Et aussi

L’amant américain

La chanteuse l’a raconté dans ses mémoires, Et mes secrets aussi, paru chez Robert Laffont : « À 37 ans, dans une chambre de Las Vegas, j’ai découvert ce qu’était l’amour physique avec un homme que je connaissais à peine »
 L’heureux élu était Nate Jacobson, qui deviendra le patron du Caesars Palace. Une passion entrecoupée d’allers et retours, qui durera dix-huit ans, et que Loulou connaissait. De son côté, celui-ci entretenait aussi une relation extraconjugale avec une danseuse du Crazy Horse du nom de Bonita Super…

Connectée

Pour Line, pas question de se laisser distancer par les nouvelles technologies. Instagram et Twitter n’ont aucun secret pour cette femme d’aujourd’hui, qui communique régulièrement avec son public.

Miroir magique

Parmi les objets dont elle est inséparable, elle possède un petit miroir rond, qui lui sert à se repoudrer. Régulièrement, elle le fait tomber, mais il ne se casse jamais !
« Il tient le coup, comme moi », dit-elle, non sans humour.

La mort aux trousses

La chanteuse est passée à côté du pire plusieurs fois ! À 14 ans, alors qu’elle était à vélo, un camion lui a roulé dessus. Elle n’a rien eu, mais la bicyclette était en miettes… 

De Gaulle était son idole

Contrairement à tous les autres chefs de l’État depuis Vincent Auriol, elle ne l’a jamais rencontré. À son grand regret, car Line adulait le Général…

Bleu est sa couleur

Ses amis le savent, et lui offrent des objets assortis à ses beaux yeux turquoise. Le mauve était la couleur que sa mère chérie préférait, c’est la raison pour laquelle, dans son jardin, sont plantés d’immenses parterres de fleurs mauves, des surfinias.

Vêtement fétiche

C’est une robe de chambre turquoise, trouée de partout, qu’elle emmène toujours avec elle dans sa loge quand elle passe sur scène. Un cadeau de sa grand-mère, couturière, qui la lui avait confectionnée pour sa première à l’ABC Théâtre, en 1950…

Compagnons de voyage

Line ne part jamais sans mettre dans sa valise une photo d’elle entourée de Loulou et de sa mère, ainsi qu’une statuette de sainte Thérèse, qui lui appartenait. Un bibelot qui lui porte chance.

La recette de sa longévité

Sa devise : ne jamais faire de sport, ne pas faire attention à ce qu’elle mange ! Son moteur, c’est sa passion de la vie.

Laurence PARIS

À découvrir