France Dimanche > Actualités > Line Renaud : Son chien lui a sauvé la vie !

Actualités

Line Renaud : Son chien lui a sauvé la vie !

Publié le 23 octobre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Si, aujourd'hui, Line Renaud est encore de ce monde, c'est grâce à Pirate, son cavalier king-charles spaniel, qui lui a évité le pire…

Souvenez-vous, il y a quelques mois, Line Renaud révélait avoir fait une mauvaise chute en avril 2019, alors qu'elle jouait avec ses chiens dans le jardin de sa villa de Rueil-Malmaison, près de Paris. Une chute qui avait eu de lourdes conséquences, comme elle l'avait raconté, les larmes aux yeux, sur le plateau de C à vous, le 25 novembre dernier. Elle avait en effet, selon ses dires, passé cinq mois sans sortir de chez elle, ni pouvoir poser le pied par terre. « Je n'ai jamais été allongée aussi longtemps », avouait-elle alors. En cause, une fracture à la cheville droite. Sa version des faits était bien sûr vraisemblable et tout le monde y avait cru ! L'ancienne meneuse de revue avait beau avoir été une danseuse aguerrie, avec l'âge, difficile de se montrer aussi alerte qu'à 20 ans !


Seulement voilà, si Line a bien été hospitalisée il y a un peu plus d'un an, ce n'était pas uniquement pour une simple fracture de la cheville, comme elle l'a prétendu, mais pour un problème beaucoup plus grave qui aurait pu lui coûter la vie. Il s'agissait en effet d'un terrible accident vasculaire cérébral ! Alors qu'on la croyait à l'arrêt le pied dans le plâtre, la star bataillait en secret pour sa survie ! Si elle a menti, c'est pour préserver ce qui la tient en vie : incarner avec émotion des personnages dans des fictions taillées sur mesure, dans lesquelles elle révèle ses incroyables talents de comédienne. Pas question d'être privée de cette passion qui fait le sel de son existence ! Pour celle qui a toujours expliqué que le travail était le secret de son incroyable énergie, la perspective de ne pas pouvoir jouer la comédie était la pire des punitions.

C'est donc pour cette raison qu'elle a maquillé la vérité, comme elle s'en explique aujourd'hui dans Paris Match avec beaucoup de franchise. « Je l'avoue, je suis assez mal à l'aise avec ce mensonge. J'ai eu un petit AVC. Je m'en suis bien sortie, mais j'étais tout de même sonnée. Nicole Sonneville, mon amie et mon attachée de presse, Claude Chirac et Muriel Robin, mes deux sœurs de cœur, m'ont finalement convaincue : “Line, les rumeurs vont aller bon train, vous savez comment sont les gens ! Line a eu un AVC, elle est très diminuée.” J'ai eu peur qu'avec l'étiquette AVC collée sur le front, on ne me confie plus de rôles ! »

C'est le 10 avril 2019, comme le relate l'ancienne meneuse de revue de 92 ans, qu'est survenu le drame. Ce jour-là, bien qu'elle ait fait la veille une lecture au théâtre des Nouveautés pour un projet de pièce, Line, matinale, se réveille vers 7 h 30. Comme toujours Pirate, son fidèle cavalier king-charles spaniel, est à ses côtés dans sa chambre. Doux, gentil et très sociable, comme tous les chiens de cette race, la petite boule de poils a conquis le cœur de Line. Doté d'une intelligence intuitive associée à un tempérament très affectueux, il lui serait devenu indispensable ! Ce matin-là, en voulant se lever pour aller dans la salle de bains, Line glisse, s'effondre par terre et, dans sa chute, ses jambes se coincent sous le lit. La cheville droite est bien cassée… « Je tombe assise, au pied du lit, incapable de me relever. Pirate me regarde. Je ne comprends pas ce qui m'arrive. […] J'étais consciente, mais je n'avais mal nulle part. »

Frappée par un AVC, elle raconte ne devoir son salut qu'à son animal de compagnie. Sans lui, elle ne serait sans doute plus de ce monde ! D'ordinaire en effet, à cette heure matinale, le petit chien quitte la chambre de sa maîtresse dont la porte est toujours entrebâillée pour aller faire ses besoins à l'extérieur de la maison. Mais cette fois-ci, le fidèle toutou, la voyant affalée sur le sol, choisit d'instinct de rester auprès d'elle. Remarquant que le chien n'est toujours pas dans le jardin, Jacinthe, l'aide à domicile de l'actrice, file dans la chambre de Line pour voir ce qui se passe. C'est là qu'elle la découvre gisant sur le sol. « Elle m'a donné à boire, ma bouche restait sèche. Elle s'est ruée sur le téléphone pour appeler les secours. Si Pirate avait quitté la chambre, Jacinthe ne m'aurait pas vu. On peut dire qu'il m'a sauvée ! », relate la miraculée pleine de reconnaissance pour la petite bête dont l'absence à alerter l'aide à domicile.

Transportée à l'hôpital Foch à Suresnes (Hauts-de-Seine), elle a perdu connaissance. À son réveil, son amie Claude Chirac lui a expliqué qu'elle venait de faire « un petit AVC » et qu'elle avait eu beaucoup de chance, qu'elle aurait « pu être défigurée, ne pas pouvoir parler ». Puis c'est la « première dame » en personne qui est accourue à son chevet : « Je suis éveillée. Je parle normalement. Là-dessus, Brigitte Macron arrive. » Et d'ajouter : « Le neurologue m'a expliqué que le caillot s'était coincé quelques secondes seulement dans un vaisseau », confie-t-elle en toute transparence. Après cet AVC, heureusement très limité, Line a lentement récupéré, concluant ce maudit épisode par une rééducation à l'hôpital Stell de Rueil-Malmaison.

On imagine qu'elle redouble d'amour aujourd'hui pour son sauveur à quatre pattes adoré qui doit user de tout le charme de sa bouille craquante pour la rendre encore plus folle de lui. Un sacré joli cœur que ce petit Pirate-là !

Valérie EDMOND

À découvrir