France Dimanche > Actualités > Loana : « Il m’a frappé sans s’arrêter pendant des heures ! »

Actualités

Loana : « Il m’a frappé sans s’arrêter pendant des heures ! »

Publié le 10 février 2021

.photos:bestimage
© BESTIMAGE -

Invitée sur le plateau de TPMP, Loana a fait des révélations choquantes sur les violences conjugales qu’elle aurait subi de la part de son ex Fred Chauvin.

C’est un témoignage glaçant que livre Loana. Sur le plateau de TPMP, elle prononce ces mots effroyables : “Il m’a frappée pendant quatre heures.” Au bord des larmes, elle a confié son calvaire à Cyril Hanouna, lui-même interloqué, revenant sur les violences conjugales qu’elle aurait subies l’année passée, de la part de son ex-compagnon, le producteur Frédéric Chauvin. 


En septembre 2020, Loana avait déjà pris la parole à ce sujet, révélant son histoire de femme battue. Dans une série de photos publiées sur Instagram, elle avait exposé son corps tuméfié et couvert de bleus. Elle accusait alors explicitement son compagnon de violences verbales et physiques. 

Elle réitère ses accusations ce mardi 9 février, sur le plateau de Touche pas à mon poste. “Il m’a fait trente hématomes sous prétexte que je lui avais mis un coupe-ongle rouillé dans sa trousse de toilette”, affirme la gagnante du Loft, avant de poursuivre : “Ce sont des hématomes, pas du maquillage, parce que lui il dit que c’est du maquillage.” Et de conclure qu’elle a porté plainte pour ces faits et qu’elle a définitivement coupé les ponts avec son ex. 

Mais ce n’est pas la seule accusation que Loana porte. Décidée à reprendre sa vie en main, elle dénonce l’ensemble de ce qu’elle a subi ces dernières années comme pour mieux tourner la page. Ainsi, le 8 février, Loana s’est rendue dans le commissariat du VIIIème arrondissement de Paris pour dénoncer : "Je souhaite porter plainte contre Frédéric Cauvin, ex-compagnon, et Violette Petrucciani, mère, pour harcèlement, escroquerie, bande organisée, abus de faiblesse, abus de confiance, abus de pouvoir, séquestration, coups et blessures, sur une période de 7 ans et je dispose d’environ 700 justificatifs." 

Elle accuse en effet ces deux individus de lui avoir dérobé pas moins de 800 000 euros sur le million qu’elle avait gagné. Ne lui restant que 10 000 euros sur cette somme, elle dénonce le train de vie de son ex-compagnon : “Maintenant, il est à Courchevel, avec une décapotable et une moto, et moi il me reste 10 000 euros pour vivre. Donc, on ne se demande pas où est l'argent, on sait où il est".  

De son coté, Frédéric Chauvin se défend de ces accusations, il déclare : "J’ai été en couple avec Loana de 2013 à 2015. Je ne vois pas comment j’ai fait pour lui voler 800 000 euros, sachant qu’elle était sous curatelle.” 

Loana confesse qu’elle est bipolaire et qu’elle se trouve en situation de grande détresse psychologique lorsqu’elle ne prend pas ses médicaments. Une situation dont aurait profité les deux mis en cause. Quoi qu’il en soit, Loana, très remuée par ces révélations, a tout de même tenu à lancer un appel aux femmes battues sur Instagram : “S’il vous plaît, un conseil : ne venez pas taper à leur porte quand elles crient, prenez-les plutôt à part dans un coin discret pour leur laisser votre numéro de téléphone, pour qu’elles puissent savoir qu’elles ont quelqu’un à qui appeler un jour.” 

Un cri du cœur de la part de l’ex-lofteuse qui tente tant bien que mal de faire table rase de son passé. Affaire à suivre...  

Mélissa Delphigué

À découvrir