France Dimanche > Actualités > Loana : L'horreur story !

Actualités

Loana : L'horreur story !

Publié le 23 octobre 2020

.photos:bestimage
© BESTIMAGE Loana, en 2015.

Pprise dans une spirale infernale de dérives et de malheurs, l'ex-“Lofteuse” Loana vient d'être à nouveau internée dans une clinique psychiatrique …

Le cauchemar que vit Loana depuis sa plus tendre enfance vat-il un jour prendre fin ? Hélas, il semble bien que le terrible engrenage dans lequel a sombré l'ex-gagnante de Loft Story n'en a pas fini de la broyer… Le 6 octobre dernier, c'est une jeune femme totalement désorientée, le torse dénudé, qui a arpenté les rues proches de son domicile, en criant qu'elle était à la recherche de son petit chien. Une scène choquante qui a de quoi attrister tous ceux qui ressentent un peu de tendresse pour celle que la télévision a sacrifiée sur l'autel de la célébrité.


La malheureuse, qui n'en est pas à sa première crise délirante, a pu le jour même être admise dans une clinique psychiatrique. « Loana est arrivée en fauteuil roulant à moitié consciente, a révélé une source anonyme à StarMag. Elle va très mal, son état est jugé “grave” selon les médecins avec lesquels j'ai pu m'entretenir. Peu après son admission, de puissants tranquillisants lui ont été administrés. À son réveil ce matin, mercredi 7 octobre, elle ignorait où elle se trouvait et pour quelles raisons elle avait été conduite à l'hôpital. »

Son ex-compagnon, Fred Cauvin, qui était sur les lieux ce matin-là, a raconté à nos confrères du site Pure People l'enfer que traverse, selon lui, celle dont il a été si proche de 2013 à 2016 : « Il faut savoir une chose : Loana est bipolaire, schizophrène et souffre de gros troubles psychologiques, a confié le jeune homme. Elle est censée prendre un traitement, mais elle refuse. Elle devrait être entourée de médecins. Ça fait des années et des années que j'essaye de l'aider. » Et celui que la première star de la téléréalité accuse encore aujourd'hui de violences et d'agressions, ajoute : « Elle consomme un peu de tout : de la cocaïne, de la MD, des excitants, je crois que c'est de l'ecstasy, et d'autres cachets encore. Tout le monde croit qu'elle va bien, mais elle va très mal. Elle commence la drogue dès 8 heures du matin, elle est dans un état critique. Pour moi, elle va droit vers le suicide. »

Il y a une dizaine d'années, les psychiatres avaient déjà diagnostiqué sa maladie et lui avaient prescrit des médicaments, mais rapidement leur patiente avait cessé de les prendre. Ce refus de se soigner lui a valu, en janvier 2012, une hospitalisation d'urgence dans l'unité psychiatrique de l'hôpital Sainte-Anne. Au bord de la folie, Loana déambule alors dans les couloirs en délirant, tandis que, dehors, les photographes la guettent, redoutable meute aux abois qui attend de pouvoir capturer l'image déplorable de sa chute.

Pour celle qui avait souhaité de tout son cœur être aimée et avait cru l'être enfin en remportant la victoire du premier Loft Story en 2001, le monde extérieur la moque désormais, se gavant de ses malheurs et des tourbillons destructeurs qui la font sans cesse vaciller et tomber dans un océan de douleur. Un traitement d'une dureté incroyable qui a bien failli réussir à la décourager de vivre : le 24 décembre 2013, à bout, elle s'effondrera, en absorbant plus d'un litre d'alcool fort, de puissants somnifères. Sauvée après deux jours de réanimation, l'ancienne styliste sortira du gouffre mais plus personne ne lui tendra la main.

Pourtant, en 2017, tel le phénix, la courageuse Loana renaît de ses cendres et s'expose de nouveau aux regards dans toute sa splendeur. Délestée de plus de 30 kilos, la ravissante quadra est revenue sur les écrans, où elle anime plusieurs émissions, notamment sur la chaîne Non Stop People, et assure la promotion de son deuxième livre, Si dure est la nuit, si tendre est la vie, publié aux éditions Plon en 2018.

Mais cette période presque sereine ne durera pas… En février 2020, elle porte plainte contre son ex-compagnon, l'accusant d'être entré par effraction dans son appartement et de l'avoir violemment frappée. Une allégation que le jeune homme a contestée dans les pages de Closer : « Je l'ai giflée au cours d'une soirée, car elle était dans un état excessif et qu'elle s'en prenait à moi. Je l'ai giflée pour la calmer… Mais elle est aussitôt descendue appeler la police. »

Il y a une quinzaine de jours, Loana a publié sur son compte Instagram, des photos de ses jambes couvertes de bleus et de son visage tuméfié, accusant son ex de lui avoir infligé ces contusions. Des clichés dont une fois encore, Fred nie la véracité : « Je l'ai vue dans de tels états…, a-t-il encore expliqué à nos confrères. Elle serait capable de se taper elle-même pour dire : “Regardez ce qu'on m'a fait.”» Et l'entrepreneur dans les relations publiques d'enfoncer le clou sur son fragile état psychologique sur Pure People : « J'ai un copain qui est passé la voir il y a quelques jours, elle a essayé de se scarifier les bras. Elle peut être dangereuse pour sa santé. Quand elle ne prend pas ses drogues, elle a le regard noir et méchant. »

Face à la ligne de défense de Fred Cauvin, Violette, la maman de Loana est loin d'être convaincue… Cette dernière, qui vit dans le sud de la France, pense en effet que cet organisateur de soirées a investi l'appartement de celle qu'elle nomme Miette et l'occupe contre son gré : « Fred est chez ma fille !, a-t-elle déploré dans StarMag. Il en profite encore! Loana lui a laissé un double des clés et l'entière jouissance de son appartement. Que fait-il encore chez elle ? Il faut le déloger ! » Difficile de savoir qui dit vrai dans cette triste histoire, mais ce qui est sûr, c'est que l'ex-vedette cathodique de 43 ans est désormais entre de bonnes mains… Enfin !

Clara MARGAUX

À découvrir