France Dimanche > Actualités > Lola Dewaere : Elle a frôlé la mort

Actualités

Lola Dewaere : Elle a frôlé la mort

Publié le 10 juillet 2016

  Transportée d’urgence à l’hôpital, la comédienne Lola Dewaere a bien failli ne jamais en ressortir…Transportée d’urgence à l’hôpital, la comédienne Lola Dewaere a bien failli ne jamais en ressortir…

Le 15 juin dernier, alors qu’elle participait aux Nuits en or-Le Panorama, à l’Unesco, à Paris, trois jours dédiés aux courts-métrages, elle était rayonnante. À 35 ans, Lola Dewaere, la fille de Patrick Dewaere, l’un des plus talentueux comédiens français, semblait avoir atteint une belle maturité malgré un parcours assez chaotique.

Mais alors que tout paraissait aller pour le mieux, et que, comble de l’ironie, la websérie dans laquelle elle joue, Mortus Corporatus, qui parle de la mort, connaît un grand succès, la belle jeune femme vient de risquer sa vie !

Comme elle l’a elle-même confié à ses amis et admirateurs sur les réseaux sociaux, la comédienne a dû se rendre aux urgences d’un hôpital, victime d’une phlébite ! Un mal dû à la formation d’un caillot de sang, qui peut boucher la veine ou dériver dans le corps jusqu’aux poumons, risquant d’obstruer l’artère pulmonaire ! On parle alors d’embolie pulmonaire, une situation qui peut entraîner la mort en quelques minutes !

Traumatisme

Inutile de dire à quel point ses proches ont dû s’angoisser quand ils ont appris la nouvelle. D’autant qu’ils savent que Lola a déjà, en 1998, passé beaucoup de temps à l’hôpital ! En effet, alors qu’elle marchait sur les pas de son père en devenant comédienne, elle a été victime d’un terrible accident de voiture.

« [Le véhicule] a heurté violemment un pylône. Un ami qui conduisait est mort. Trois autres personnes ont été blessées, dont moi : le coup du lapin, un traumatisme crânien et, surtout, je n’avais plus de dents. J’ai eu une très longue guérison. Sept ans pour m’en sortir », avait-elle expliqué en 2012 au Parisien.

Ce n’est qu’en 2007 qu’elle retrouvera le courage et l’envie de monter sur les planches, après avoir enchaîné plusieurs années de petits boulots et de matins difficiles…

Par chance, en 2010, alors qu’elle joue à Paris la pièce La biscotte, Charlotte de Turckheim la repère et la choisit pour son film Mince alors ! Depuis, Lola Dewaere continuait sa route, se faisant un prénom… jusqu’à ce que l’on apprenne son transport aux urgences !

Heureusement, les dernières nouvelles sont rassurantes, comme le prouve ce message que l’actrice a posté sur Internet, il y a peu : « Tout va bien ! Plus de peur que de mal ! Merci pour tous vos gentils messages… »

Merci à Lola Dewaere pour ce communiqué clair et optimiste, qui permet de ne retenir de l’actrice que son sourire lumineux.

Laurence Paris

À découvrir

Sur le même thème